jeudi 2 juin 2016

2 semaines au Costa Rica - le bilan et nos conseils

Voilà le temps du bilan de nos deux semaines de voyage au Costa Rica.

Soyez prêts...

À ne pas être les seuls touristes
À ne pas trouver de souvenirs à ramener
À rouler à 20 km/h sur des pistes cahoteuses
À payer votre épicerie aussi chère qu'au Canada ou qu'en France
À se faire voler par des singes ou bien des ratons-laveurs
À manger de l'excellent poisson
À Transpirer
À vous baigner dans un océan à 27 degrés Celsius ou dans des piscines à 30 degrés Celsius
À voir de somptueux couchers de soleil sur l'océan pacifique
À marcher dans une forêt tropicale avec des singes qui jouent au-dessus de vos têtes
À vous promener dans une forêt de nuages
À payer entre 15 et 20 USD par personne pour entrer dans n'importe quel parc naturel
À rougir en 5 minutes sous un soleil intense

L'endroit où nous aurions aimé passer plus de temps ?


Les régions de Monteverde et du volcan Arenal, sans aucun doute. Il y a de quoi passer une semaine complète pour les adeptes de plein air, mais gare aux prix des attractions comme les tyroliennes, le rafting etc.

L'endroit qui nous a le moins séduit

La capitale, San José. Il y a bien quelques monuments à voir, mais pas de réel charme. Ce n'est même pas un bon endroit pour magasiner!

Ce que l'on a le plus aimé

Les animaux sauvages, dans les parcs et ailleurs. Nous garderons de merveilleux souvenirs des singes capucins volant la crème solaire d'une dame, du quetzal que nous avons admiré sans faire de bruit, des crocodiles américains se prélassant dans la rivière, du son inquiétant des singes hurleurs à la tombée de la nuit, et j'en oublie!

Ce que l'on a le moins aimé

Les prix! Cela a été la plus grosse surprise du voyage. On n'en revient toujours pas des prix par rapport au revenu moyen. 4 USD le kg de pâtes, tab*****! Préparez donc votre budget en conséquence.

Nos conseils d'amis pour un périple réussi

- Se déplacer en voiture

Si vous voulez/pouvez voyager en toute indépendance, louez un 4x4. Les Ticos sont globalement respectueux sur la route, on conduit donc sans grand stress. La nuit, c'est un peu plus difficile, il faut bien se l'avouer : peu de routes éclairées, piétons/vélos/animaux peu visibles.
Le GPS est quant à lui vital, les indications routières étant plus que sporadiques. Le prix de location d'un GPS chez les loueurs d'autos étant exorbitant (10 USD par jour!) et étant impossible d'acheter la carte du Costa Rica pour la télécharger sur notre GPS canadien, nous avons utilisé l'application communautaire Waze sur ma tablette. Une fois arrivés dans le pays, connectez-vous en wifi et chargez la carte du Costa Rica. Ensuite, sans forfait internet mais grâce à la géolocalisation activée, Waze vous servira de GPS et cela complètement gratuitement. On a adoré l'application, sa gratuité, on a toutefois moins aimé ses (rares) arrêts intempestifs qui se coordonnaient plutôt mal avec les bugs de ma vieille tablette.

- Le budget sur place

C'est là que ça fait mal! C'est le pays le plus cher d'Amérique Centrale. Pour référence, un Costaricien gagne en moyenne 800 USD par mois. Malgré cela, un casado (plat typique) coûte 6 USD, un litre et demi d'eau de source 2 USD, une bière au supermarché 1.50 USD, 12 œufs 4 USD, un ananas 3 USD, un expresso au café 1.50 USD, 1 kg de pâtes 4 USD. Un repas pour deux au restaurant nous coûtait autour de 24 USD pour un plat et un soda/bière chacun. Droit d'entrée dans un parc national : entre 15 et 20 USD par personne. Une nuit dans un bon hôtel entre 60 et 80 USD. Location d'un 4x4 : 35 USD par jour (sans compter les assurances!). C'est donc déjà assez cher en USD, alors avec un dollar canadien faible, c'est un challenge que de rester dans un budget raisonnable.

- L'itinéraire

Nous avons pris nos billets d'avion secs, ne restait plus qu'à faire notre itinéraire personnalisé. Pour se faire une idée de ce qu'il y a à avoir, à ne pas manquer, on potasse plusieurs guides touristiques empruntés à la bibliothèque, on lit des blogs et des sites internet, et on consulte les itinéraires de voyagistes.
Deux semaines de voyage, c'est déjà bien, mais impossible de parcourir tout le pays en si peu de temps, il nous fallait donc faire des choix. Nous avons finalement choisi un début de voyage le long de la Côte Pacifique pour continuer ensuite dans la Vallée Centrale et enfin San José, la capitale. On aurait pu faire d'autres combinaisons comme Vallée Centrale/Côte Caraïbe (avec le grand parc national Tortuguero) ou bien nord-ouest Guanacaste/Vallée Centrale ou encore péninsule d'Osa/Côte pacifique. Nous avons choisi cet itinéraire car il nous semblait offrir le plus de variétés de paysages, qu'il nous permettait de circuler en auto tout le long sans faire trop d'heures de route (il faut penser au petit hein!) et que l'on pouvait y admirer des somptueux couchers de soleil sur le Pacifique.

Notre itinéraire de 14 jours, étape par étape :

Notre itinéraire nous a permis de profiter de la plage, des montagnes, des parcs naturels, des volcans et même de San José.

Étape 1 : de l’aéroport de San José à Quepos
Étape 2 : le parc national Manuel Antonio
Étape 3 : Uvita et sa région
Étape 4 : Jaco
Étape 5 : le sud de la péninsule de Nicoya
Étape 6 : Monteverde et sa forêt de nuages
Étape 7 : le volcan Arenal
Étape 8 : San José et le volcan Poas


Ces deux semaines passées au Costa Rica étaient tout simplement fabuleuses. J'espère qu'à travers les nombreuses photos et les articles, vous avez pu voir à quel point ce pays est une magnifique destination.

Frank ;-)

Aucun commentaire: