mardi 19 avril 2016

Costa Rica - étape 1 - De l'aéroport de San José à Quepos

À peine descendus de l'avion, nous avons récupéré notre 4x4 chez le loueur Thrifty. L'accueil a été courtois mais évidemment, le loueur a tenté par tous les moyens de nous faire prendre toutes leurs assurances (collisions, assistance etc.). Grâce aux assurances de ma Mastercard, nous devions "seulement" rajouter l'assurance responsabilité civile, ce qui a fait grimper le coût de la location, mais bien moins qu'avec le total package.

Nous avons ensuite passé notre première nuit tout proche de l'aéroport pour éviter de faire de la route de nuit (c'était sans compter sur notre grande aptitude à nous perdre...) à l'hôtel Brillasol.
Le jardin est agréable, la chambre confortable et le déjeuner inclus, nous étions fin prêts pour notre premier jour de voyage. Moins de stress au volant, car nous avions notre application Waze en guise de GPS.

Objectif de la journée : atteindre Quepos à 150km d'Alajuela, proche du parc Manuel Antonio, en milieu d'après-midi. 
À 1h environ d'Alajuela, la route qui va vers le Pacifique enjambe la rivière Tarcoles. On peut y voir depuis le pont plusieurs crocodiles américains se rafraîchir dans le courant de la rivière. C'est assez impressionnant d'en voir autant d'un coup, dont certains vraiment immenses.
Une première belle "rencontre" qui nous fait dire que pour une fois, nous devrions pouvoir voir les animaux que les guides promettent.
10 minutes plus loin se trouve le Parc National Carara. Ce parc est connu pour son biotope exceptionnel où deux milieux naturels se côtoient : la forêt humide et la forêt sèche. Pour 10 USD par personne, nous avons pu laisser notre voiture sous surveillance et pris le temps de nous promener sur 2 des 4 chemins. 
Ce qui est particulier dans ce parc, c'est qu'un chemin d'1,2 km est cimenté et donc accessible aux personnes à mobilité réduite. Bravo! Nous avons donc emprunté ce chemin suivi du Quebrada Bonita. Un bon 3,5km au total qui nous a permis de voir les deux types de forêts, mais aussi lézards, iguanes,
ara rouge (très haut perché dans son nid), une multitude d'oiseaux dont nous ignorons les noms,
deux agoutis (des rongeurs tropicaux de taille moyenne) et les célèbres fourmis coupeuses de feuilles. Un vrai spectacle qui nécessite toutefois silence, patience et observation. Pas facile tout le temps avec un enfant (bavard) de 5 ans...
Une très belle balade qui mérite un arrêt selon nous.

Après avoir repris la route, nous sommes rapidement tombés sur une des premières plages du Pacifique avec un petit restaurant au bord de l'eau. L'occasion de fouler le sable (brûlant) après un repas de poisson frais : 1 ceviche de poisson et 1 plat de poisson au beurre. Un délice!
Retour sur la route qui longe la côte. On alterne entre plages de sable, côte rocheuse, forêts et palmeraies. Nous laissons Jacó sur notre droite, car nous y retournerons dans quelques jours.
Arrivée à notre hôtel Divisamar, situé sur les hauteurs très touristiques de Quepos, sur le chemin du parc Manuel Antonio. L'hôtel est agréable. Petite chambre, mais confortable, avec un petit frigo (bien pratique quand il fait chaud). Même si l'eau de la piscine et du jacuzzi sont chaudes, c'est avec plaisir que nous prenons un bon bain et séchons à l'ombre d'un immense carambolier.
Une première journée bien remplie qui nous a permis de nous faire une meilleure idée du pays : le coût de la vie ($$), la circulation en auto (++), la possibilité de voir de près des animaux sauvages.

By Frank ;-)


Notre itinéraire de 14 jours, étape par étape :
Étape 3 : Uvita et sa région
Étape 4 : Jaco
Étape 7 : le volcan Arenal
 

1 commentaire: