Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages du mars, 2022

Le volet immersif du FNC au Centre PHI

Cabane à sucre La Marinière

Chaque année, on aime découvrir une nouvelle cabane à sucre et cette année, c'est à la  Sucrerie La Marinière  que nous sommes allés nous sucrer le bec.  Située à Oka, ce n'est pas la cabane de charme au fond du bois mais on y a vraiment très bien mangé. Tout est fait sur place, seul le pain est acheté dans les environs et cuit sur place. Ce qui a aussi attiré notre attention est que ce soit une cabane qui tend vers le zéro déchet. Pas de gaspillage ici, le repas est à volonté mais les plats arrivent en quantité raisonnable et lorsqu'on en a terminé un, on peut en demander plus. S'il en reste sur la table, on nous encourage à venir avec nos boîtes pour repartir avec les restes.   Le menu traditionnel à volonté est composé de : - creton de porc maison avec pain cuit sur place - salade de choux crémeuse à l’érable - marinades variées - soupe aux pois - fèves au lard à l’érable - oreilles de crisse - omelette aux fines herbes - patates rôties - jambon fumé artisanal de la

Bébé Symphonique au Planétarium

Le Planétarium Rio Tinto Alcan propose une belle activité pour les poupons de 0 à 18 mois et leurs parents :  Bébé Symphonique . Il s'agit d'un spectacle immersif à 360 degrés sous forme d’expérience musicale et visuelle. Le compositeur de l’Orchestre Symphonique de Montréal Simon Leclerc a imaginé 7 pièces instrumentales pour stimuler les jeunes enfants et en a fait un CD . L'image a été ajoutée au son pour offrir un spectacle unique et totalement adapté aux poupons, d'une durée de 33 minutes et avec un niveau sonore adéquat.  Confortablement installés dans des poufs, on se laisse rapidement emporter par la musique et les images captivantes : billes colorées, chorégraphies visuelles, mobile qui fait tourner les planètes au-dessus de notre tête... L'ouïe et la vue des tout-petits sont stimulées et les différentes animations en 2D ou 3D s'enchaînent à un bon rythme pour garder l'attention des enfants qui regardent partout dans la salle, que ce soit sur l'

Philou de Phil Roy

Phil Roy est un humoriste que je ne connaissais que très peu, alors j'étais bien heureux d'avoir été invité le 16 mars dernier à l'Olympia de Montréal pour la première médiatique de son deuxième spectacle intitulé Philou. Pourquoi Philou comme titre? Parce que Phil Roy a fait le choix de nous parler de lui dans ce spectacle solo, de sa jeunesse jusqu'à aujourd'hui. C'est pour lui l'occasion d'évoquer sa relation avec ses parents, quelques événements cocasses durant son adolescence, sa difficulté à séduire, mais surtout d'évoquer le long chemin vers la maturité, qui passe dans son cas par une paternité récente. L'attachement à sa famille, voilà la ligne conductrice de ce spectacle très drôle - voire hilarant par moments - mais aussi très touchant, lorsqu'il évoque un moment personnel très douloureux. Les textes et le rythme sont d'une efficacité incroyable, au point que l'on ne voit pas la soirée passer. Mais ce qui caractérise plus P

Mes Bananes Vertes de Cathy Fuoco

Nous sommes allés découvrir Cathy Fuoco qui se produisait  à la Salle Claude-Léveillée de la Place des Arts le 18 mars.  Cathy Fuoco est une quarantenaire montréalaise, née d'un père italien (calabrais) et d'une mère québécoise. Forte d'une riche expérience au théâtre et en improvisation, elle est prof d'improvisation mais elle s'est également lancée en 2019 dans l'écriture de son premier one woman show , Mes Bananes Vertes, avec l’aide de Diane Jules.  Le spectacle, mis en scène par Joël Legendre, a commencé à être présenté en 2019 au Québec, en France et en en Belgique mais la tournée a été suspendue en raison de la pandémie et reprend tout juste. Cathy est plus une conteuse qu'une humoriste mais elle raconte avec beaucoup d'humour sa vie, son mariage "beige" qui a donné un divorce "beige", son rôle de mère, sa bucket list , et tout cela à la sauce italienne. Pleine d'énergie, elle nous fait entrer dans son intimité et on a l

Le Monastère, cabaret de cirque

Connaissez-vous Le Monastère ? Il s'agit d'un organisme à but non lucratif dont l'objectif est de contribuer à la popularisation et au rayonnement du cirque à Montréal.  Le Monastère a été fondé en 2016 par Rosalie Beauchamp et Guillaume Blais, tous 2 artistes de cirque chevronnés, qui ont fait le triste constat qu'alors que Montréal est considérée comme la capitale du cirque, les artistes viennent en fait s'y former mais qu'ils se produisent ensuite principalement à l'international pour des grosses compagnies et non ici. Ils souhaitent donc offrir une tribune aux artistes québécois pour qu'ils puissent présenter à Montréal leurs numéros à l'état pur et le format cabaret est idéal pour plus de proximité avec le public. Le choix de l'église St Jax du XIXe siècle de style néogothique, en plein centre-ville, apporte un petit quelque chose en plus qui rend l'expérience encore plus originale et plaisante.  Devant la raréfaction de ses fidèles et p

Pas Perdus | Documentaires scéniques

Allez voir cette expérience théâtrale au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui et vous vivrez un moment formidable! Sachez que vous ne verrez pas d'acteurs professionnels sur scène mais 8 personnes d'horizons variés qui n'ouvriront pas la bouche. En effet, elles ont chacune été interviewée par Anaïs Barbeau-Lavalette et elles nous partagent sur bande sonore un morceau de leur vie avec beaucoup d'authenticité, voire même parfois d'un soupçon de candeur. Elles défilent l'une après l'autre sur scène et on découvre progressivement le lien qui les unit et qui les fait se sentir mieux, jusqu'à ce qu'elles soient finalement réunies à la fin du spectacle. Chaque protagoniste est sur scène au moment où on l'entend et illustre son quotidien, sa profession ou ce qu'il raconte. La mise en scène d'Émile Proulx-Cloutier (qui est aussi le conjoint d'Anaïs Barbeau-Lavalette) est superbe, tout comme les éclairages. Une trame sonore minutieusement é

Guillaume Pineault, Détour

J'ai découvert  Guillaume Pineault pour la première fois en 2016 lors d'une soirée humour à la Taverne Jarry et j'avais eu un coup de cœur pour sa présence scénique et les anecdotes sur sa vie. L'humoriste sortait alors, ou plutôt s'était fait sortir, d'une relation de 12 ans et parlait de sa difficulté à faire de nouvelles rencontres. J'avais constaté dans les rubriques "people" que ça allait mieux pour lui côté cœur depuis sa rencontre avec l'actrice Anne-Élisabeth Bossé et c'est avec grand plaisir que je l'ai retrouvé sur scène pour voir tout le chemin parcouru.   Après plusieurs reports dus à la pandémie, Guillaume Pineault présente enfin son premier one-man-show, Détour , car comme il nous le montre bien, la vie n'est pas toujours toute tracée. Alors qu'il sait depuis très jeune vouloir faire rire les gens, il s'est laissé porter par le mouvement (et un conseiller d'orientation!) et a fait 11 ans d'études en er