Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages du mars, 2019

Quoi faire en septembre à Montréal?

Nos brèves du dimanche

-  WOW Air , la compagnie islandaise  low cost  qui proposait des vols pour Reykjavik et Paris pour parfois moins de 400$ vient de cesser subitement ses activités. C'est une bien triste nouvelle, surtout après la disparition en octobre 2018 de Primera Air et la décision de Norwegian Airlines d’arrêter fin mars 2019 les vols entre Montréal et la Martinique et la Guadeloupe... - J'ai été invitée au lancement de la nouvelle collection printemps-été de HomeSense . Chaque changement de saison apporte son envie de renouveau et les magasins HomeSense sont parfaits pour apporter un vent de fraîcheur à son intérieur à petit prix. Parfois, quelques objets déco bien choisis, un nouvel ensemble de literie ou quelques coussins aux jolis imprimés donnent un tout nouveau look à notre espace de vie. Essayez, ça peut faire des miracles! - Les Producteurs de lait du Québec et les Fromages d’ici lancent avec Anthony Kavanagh une campagne publicitaire intitulée  Je v

Nos découvertes gourmandes de mars 2019

Ce mois-ci encore, on nous a fait découvrir de beaux produits gourmands dont on a envie de vous parler : - Après avoir succombé et converti plusieurs amis à La Crème de Menthe de Isabelle , Les Subversifs nous reviennent avec  Le Réduit de Léo  (75cl, 24% d'alcool, 33$), une liqueur tout aussi addictive à base de gin réduit et de sirop d’érable. Elle se boit sur glace en apéritif, en cocktail ou en digestif. Cela donne un alcool moins fort qu'un gin à 40-45% d'alcool, au léger goût sucré avec quelques notes de genièvre. Mais qui est ce Léo? C'est un soldat Canadien-français, Léo Major (1921-2008), qui s'est distingué par sa bravoure au cours de la Seconde Guerre mondiale et qui a participé au débarquement de Normandie. Les Subversifs  est une microdistillerie de spiritueux artisanaux fondée en 2010 qui fait tout pour exprimer sa singularité : elle est installée dans une ancienne église sur la Rive-sud de Montréal, à Sorel, elle fait son gin à partir de p

Ski de printemps à Bromont

Dernière ligne droite pour profiter des nos belles stations de ski québécoises! C'est ce que Liam et moi avons fait en choisissant  la station de ski Bromont, montagne d'expériences pour faire notre première journée de ski de printemps. Le ski de printemps, c'est le top, car la neige est encore là, les températures sont plus clémentes et les tarifs sont en général plus doux. En voilà des arguments pour sortir de chez soi! C'est la première fois que nous allions skier à Bromont, et je dois dire que ni Liam ni moi n'avons été déçus. Un domaine immense aux multiples atouts Bromont, montagne d'expériences c'est le plus grand domaine skiable éclairé en Amérique, avec 450 acres de terrain skiable, 142 pistes, dont 32 sous-bois et 102 pistes éclairées, répartis sur 7 versants.  Prenez quelques minutes pour étudier le plan des pistes avant de vous lancer! Avec 9 remontées mécaniques et plus de 1 275 canons à neige, les conditions sont garanties, de j

Coin lecture février-mars 2019

Récit autobiographique 1-   Affamée de Roxane Gay aux Éditions Édito, 312 pages, 27,95$ Voici un livre poignant dans lequel l'auteure, une Américaine d'origine haïtienne nous raconte la douloureuse histoire de son corps. Violée à l'âge de 12 ans, elle s'est réfugiée dans la nourriture et l'obésité pour se protéger des hommes. Tout au long de la lecture, on perçoit sa douleur physique et psychologique dans un monde où un corps de 261 kg n'est pas acceptable. On ne sait pas toujours ce qui se cache derrière un poids, parfois des choses très douloureuses pour lesquelles on n'a pas envie d'être jugé, et Roxane Gay a du traverser un long parcours pour retrouver l'estime d'elle-même. Roman 2- Déments à cheval d'Emilie Andrewes aux Éditions Druide, 160 pages, 17,95$ Ce n'est pas le livre le plus "facile" à lire mais je suis parfois curieuse de sortir de ma zone de confort et de changer de style. Car

Twenty-Seven, un opéra intimiste

L'Opéra de Montréal propose jusqu'au 31 mars l'opéra de chambre Twenty-Seven qui conte l'histoire de deux personnages réels que je ne connaissais pas du tout : Gertrude Stein et Alice B.Toklas. L'argument Dans leur salon parisien du 27 rue de Fleurus, Gertrude Stein et Alice B. Toklas accueillent à leurs débuts les plus grands artistes de l’époque : Hemingway, Picasso, Matisse, Fitzgerald… Les deux femmes y réinventaient le monde de l'Art avec les différents artistes, alors que la France et le monde entier s'engouffraient dans les guerres. À la différence des grands opéras classiques, celui-ci, créé en 2014, n'aborde pas que le thème de l'amour traditionnel. Il est ici question d'amour homosexuel certes, mais aussi d'Art, de la volonté des artistes à devenir des génies, de la nécessité de laisser sa trace dans le monde et aussi le fait d'être Juif au début du XXe siècle en Europe. Un opéra aux accents parf

Nos brèves du dimanche

1- La campagne Différent comme toi au profit de la Fondation Véro & Louis est de retour pour une deuxième édition. On aime beaucoup cette initiative inclusive qui célèbre la différence et notre unicité et qu'on peut encourager en achetant un t-shirt qui affiche le slogan "Différent comme toi". Il existe en modèle enfant ou adulte, de la grandeur S à XXXL qu'on peut se procurer pour 25$ sur la boutique en ligne de la Fondation ou bien dans les magasins Aubainerie . Véronique Cloutier et Louis Morissette ont choisi en 2016 de créer la Fondation Véro & Louis et de mettre leur notoriété au service des adultes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA), âgés de 21 ans et plus. L'argent permet de réaliser des actions concrètes et de leur offrir un milieu de vie à long terme adapté à leurs besoins. 2- J'ai été invitée jeudi soir à l'ouverture officielle du Wilde Cutting Club  dans Westmount (5125 rue Sherbrooke Ouest), le prem

Ateliers cocktails à l'École de bar MADE WITH LOVE

MADE WITH LOVE , qu'on connaît pour ses fabuleuses compétitions de mixologie, a fêté ses 10 ans l'automne dernier et en a profité pour créer son École de Bar afin de participer à former et faire évoluer le métier.  Judicieusement installée dans le Quartier des Spectacles, juste à la sortie de la station Saint-Laurent, cette école forme en 21 heures de cours + examen (589$ + taxes) les apprentis bartenders qui voudraient en faire leur métier ou simplement épater leurs amis. Spritz comme cocktail d'accueil : 1/2 d'Apérol, 2/3 de Prosecco et 1 trait d'eau gazeuse Au-delà de cette formation très complète, des ateliers cocktails plus "grand public" ou même corporatifs sont proposés et nous avons eu la chance d'être invités à participer à l'atelier "apéro à l'italienne". C'est un atelier qui dure 1h30 le vendredi soir et qui est très bien fait. On est accueilli avec un cocktail, notre formateur nous présente la théor

Philippe Bond, Merci

Soir de première médiatique jeudi 20 mars au Théâtre St-Denis, la première du tout nouveau spectacle de Philippe Bond intitulé Merci . Et le public a ri de bout en bout! C'était la première fois que je voyais Philippe Bond sur scène, et j'ai été très agréablement surpris par son naturel. L'humoriste est totalement à l'aise sous les projecteurs, même lors des quelques moments d'improvisation. Ce qui le démarque des autres humoristes, c'est son énergie que d'autres médias qualifient de "juvénile". Moi, je dirais plutôt de la fraîcheur, qui tranche clairement avec les humoristes cyniques. Son nouveau spectacle rend hommage à sa famille son clan, dont il se moque gentiment : son fils âgé de quelques mois qui ne fait que déféquer, sa conjointe qui tire son lait, son père qui fait des jokes invraisemblables mais aussi à ses grands-parents de 96 ans qu'il fait marcher sans vergogne. Un véritable hommage à un clan soudé, source intarissa