Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages du avril, 2015

Quoi faire en septembre à Montréal?

L'Océan secret de Jean-Michel Cousteau - Imax 3D

Depuis le 3 avril, le cinéma Imax Telus du Centre des Sciences de Montréal propose le film  L'Océan secret de Jean-Michel Cousteau en 3D. Dans ce film, le spectateur accompagne le fils de Jacques-Yves Cousteau dans une plongée spéciale, où il nous fait découvrir une faune sous-marine totalement inconnue. Jean-Michel Cousteau, fervent défenseur de l'environnement et de sa biodiversité, nous rappelle que ces micro-organismes marins (le plancton) sont à la base de la chaîne de vie océanique, et que nous en dépendons tous car il produit une quantité importante d'oxygène. Voici la bande-annonce : Grâce à des images très précises, on peut admirer de près, parfois même de trop près (cela peut être très impressionnant pour de jeunes enfants), une trentaine d'espèces. On passe de la gueule du mérou à l'anémone, de la conque au bernard-l'hermite, du poisson clown au poulpe, sans oublier le crabe flèche, le lièvre de mer tacheté ou encore le bénitier. Ce

Réserve naturelle Beauréal dans Lanaudière

Le printemps arrive tout juste au Québec et ce n'est pas la période la plus agréable pour aller se promener en forêt car la neige vient juste de fondre, il pleuviote et le sol est bien humide... Au moins, on ne croise pas grand monde! Nous sommes allés à la Réserve naturelle Beauréal  dans Lanaudière. L'entrée est gratuite en cette pré-saison, autrement il faudra compter 5$ par personne de plus de 3 ans. Dès le départ, nous avons été séduits, il faut dire que le parcours de jeux dans les arbres à faible hauteur y a bien contribué! Ponts variés, tyrolienne, on passe un bon moment en famille. Ça fait du bien de se ressourcer dans la nature, à peine à 1 heure de route de Montréal. La Réserve naturelle est bien aménagée : belvédère, sentiers balisés, tables de pique-nique, tout ce qu'il faut pour une promenade sympathique. Les arbres tout nus sont un peu tristes et le jeu sera d'éviter les dernières plaques de neige. Mais la nature se réveille t

Fromagerie Rang 9 - Les Pavés de Plessisville

Nous avons reçu des fromages de la Fromagerie Rang 9 à déguster. Pour fêter ses 25 ans, la fromagerie artisanale Éco-délices située au 9ème rang à Plessisville (à 2 heures de Montréal, dans les Appalaches) a changé de nom pour Fromagerie Rang 9. Nouveau nom, nouvelle image, nouveau site internet très réussi, nouveau packaging mais même produits. La Fromagerie Rang 9 qui est certifiée biologique depuis 1987 produit 8 fromages différents. Nous avons goûté à 3 d'entre eux : - le Mamirolle : un fromage à croûte lavée pâte demi-ferme créé en France dont la Fromagerie détient la licence au Canada. Mon préféré des 3 car le plus fort en goût. - le Délices des Appalaches : un fromage affiné au cidre liquoreux mais dont le goût est subtile. - le Louis Dubois : un fromage très doux aux notes de sous-bois.  J'ai pour ma part une manie : j'adore manger mon fromage chaud; ces fromages ont donc subi le même sort : en tartine fromage, tomate et basilic mais j'

Chez Queux

Pour ma fête, nous sommes allés souper en amoureux au fameux restaurant Chez Queux . Je vous rassure tout de suite, queux veut dire chef en vieux français... Situé dans un bâtiment historique du Vieux-Montréal (c'est-à-dire vieux de 150 ans), ce restaurant français est en activité depuis 1972, chose rare car seulement une vingtaine de restaurants montréalais ont plus de 30 ans de service. La décoration est très classique avec murs en pierre, rideaux de velours, fauteuils et banquettes en velours cloutés, vitraux, cheminée. Nous avons profité d'un coupon à 49$ le souper 4 services pour 2, la facture pouvant s'envoler très vite autrement. À noter toutefois qu'un menu plus simple est proposé à 24$ entre 17h et 18h si on veut venir tester l'ambiance. Nous avons choisi en premier service la Crème brûlée de foie gras de canard, gelée de vin doux et brioche. Généreuse et goûteuse. Puis la soupe du jour au maïs, excellente et originale avec son maïs sou

Stéphane Rousseau - Un peu princesse

Nous sommes allés à la première médiatique du sixième spectacle solo de Stéphane Rousseau : un peu princesse. Pour la petite anecdote, qui dit médiatique dit stars et j'ai eu l'immense surprise de me retrouver assise à côté de Maxim Martin , l'humoriste que j'ai vu sur scène la dernière fois que je suis venue au Théâtre Saint-Denis . Bref, je referme la parenthèse groupie pour revenir à Stéphane... Dans ce nouveau spectacle (enfin, pas tout à fait nouveau car il a été présenté en France sous le titre Stéphane Rousseau Brise la glace), l'humoriste se veut plus authentique, moins séducteur, utilise peu de personnages et révèle ses petits défauts et son côté "un peu princesse". Crédit photo  : David Kirouac Il est accompagné sur scène par 2 musiciens - un au synthé et une à la batterie - qui lui donnent aussi la réplique dans plusieurs sketchs ce qui apporte une belle dynamique au spectacle. Stéphane Rousseau ne se prive pas de chanter, dan

Hiroshima et le sanctuaire de Miyajima

Après Tokyo, Hakone, Kyoto et sa région, nous reprenons le shinkansen pour nous rendre à Hiroshima . C'est l'occasion de faire un tour rapide de cette ville tristement célèbre. Le 6 août 1945, le bombarbier américain Enola Gay lance la première bombe atomique. À 587 mètres d'altitude, la bombe explose et rase instantanément 3/4 des bâtiments de la ville et tue 75 000 personnes. Le décompte total de victimes tourne autour de 150 000 personnes.  Nous avons rencontré sur les lieux un homme japonais, Mito Kosei, survivant in utero de la bombe atomique. À travers de nombreux portfolios, il met en parallèle le drame et le destin de sa famille. Ce que les habitants de cette ville ont vécu ce jour-là, mais les années suivantes aussi, est tout simplement inimaginable. Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille de lire le blog de Mito Kosei ici ou bien ce site internet . Ci-dessous, une photo du Genbaku Dome, un des rares bâtiments a ne pas avoir été pulvérisé, ma