Nos brèves du dimanche



1- Le film Tanguy 2, le retour d'Étienne Chatiliez est sorti le 10 avril en France et le 19 avril au Québec.


C'est avec grand plaisir qu'on a retrouvé le trio du film culte Tanguy sorti en 2002 : André Dussollier, Sabine Azéma et Éric Berger... auxquels se sont ajoutés d'autres personnages... 


Tanguy revient de Chine à 44 ans avec sa fille de 16 ans alors que sa femme vient de partir avec un autre homme. Et où débarque t'il pour se remettre de cette séparation? Chez ses parents! Paul et Edith le dorlotent mais peut-être un peu trop car encore une fois, Tanguy ne semble plus vouloir partir.

Comme dans Tanguy, certaines situations sont un peu "too much" mais c'est drôle et les personnages sont terriblement attachants.


2- À compter du 22 avril 2019, vous pourrez apporter vos contenants en plastique et sacs à glissière réutilisables chez Metro pour vos achats de viande, charcuterie, fruits de mer, poissons, pâtisseries et mets cuisinés. Metro devient ainsi la première chaîne d'épicerie à faire ce pas vers le zéro déchet, pour tous mais surtout pour les personnes qui n'ont pas un accès facile aux épiceries en vrac/zéro déchet. Bravo Métro!



3- Voici une autre idée pour limiter votre impact sur l'environnement : s'abonner aux paniers de légumes bio et locaux de la Ferme des libellules (Saint-Didace dans Lanaudière). Vous trouverez dans ces paniers des légumes frais et mûris à point issus d'une agriculture locale et biologique, de la mi-juin à début novembre. Deux formats de panier disponibles (petit : 27$/semaine ou grand : 39,50$/semaine) qui vous attendent dans un des trois points de livraison de Montréal. Par ici pour plus d'information et les inscriptions!



4- Le gouvernement du Québec vient d'officialiser le palmarès des prénoms donnés aux 80 000 enfants nés au Québec en 2018. Des surprises? Pas vraiment...

Top 5 chez les filles :

Emma (612)
Alice (525)
Olivia (490)
Léa (473)
Charlie (450)

Top 5 chez les garçons :

William (739)
Logan (636)
Liam (629)
Thomas (601)
Noah (568)

5- Alors qu'à New York et Los Angeles par exemple, les restaurants doivent afficher dans leur vitrine  leurs résultats d'inspections de salubrité, ce n'est pas encore le cas à Montréal. On sait pourtant que certains restaurants montréalais, parfois installés depuis longtemps, accumulent les contraventions sans sembler vouloir redresser la situation...

Une motion a été présentée et les restaurants de Montréal devront peut-être bientôt afficher publiquement les résultats de leurs inspections de santé : A, B ou C pour l'hygiène et la propreté constatées par le ministère provincial de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ). D'ici là, vous pouvez toujours consulter la liste des condamnations avant de vous rendre dans un établissement car ce sont des informations publiques.


Nos articles de la semaine :


Premier match de l’Impact de Montréal au Stade Saputo


5 à 7 au Duceppe - une formule gagnante!


Le Tartare Fest 2019


Le Bibliothécaire à la TOHU

Aucun commentaire:

Présenté par Blogger.