samedi 15 avril 2017

10 jours au Guatemala - le bilan et nos conseils

Voilà le temps du bilan de nos 10 jours de voyage au Guatemala durant le temps des fêtes.

Soyez prêts...


À être dépaysé
À vous incliner devant les vestiges mayas de Tikal
À croiser de nombreuses femmes en tenue traditionnelle maya
À rester subjugué devant tant de patrimoine détruit par des tremblements de terre successifs
À ne croiser que peu de touristes par endroit
À parcourir un des marchés les plus typiques au monde
À être ébloui par l'artisanat local
À voir des volcans, et pas qu'un peu
À transpirer à Tikal/Rio Dulce mais à supporter une petite laine en altitude
À voir des déchets joncher les bas-côtés des routes
À marcher et naviguer dans une jungle inquiétante


Nos conseils d'amis pour un périple réussi


- Se déplacer

Au cours du voyage, nous avons utilisé plusieurs moyens de transport. Nos pieds, tuk-tuk, mini-van collectif, lancha, bus, voiture de location et même l'avion pour aller à Tikal.
Nous avions beaucoup de craintes pour la location d'auto à Antigua, suite à nos lectures de préparation de voyage. Finalement, nous avons jugé que les risques étaient tout de même limités (insécurité, accidents) mais que les bénéfices étaient immenses (liberté totale sur l'itinéraire et les horaires). Nous avons bien fait, car tout s'est parfaitement déroulé. Aucun carjacking, aucun accident, et Waze (application GPS gratuite) nous a permis de nous orienter sans nous perdre! 
Par contre, je ne suis pas sûr que je recommanderais de louer une auto pour traverser le pays jusqu'à Tikal...

- Le budget sur place

C'est mois cher que le Costa Rica, c'est sûr; c'est à peine moins cher que le Mexique, mais ce n'est pas si peu cher non plus. Nous avons payé en moyenne 90 CAD par nuit pour une chambre familiale (2 lits double) confortable. Pour la nourriture, cela dépend évidemment de vos envies, mais on peut manger des repas complets pour moins de 10 USD comme n'avoir qu'une entrée pour ce prix là. Les transports locaux sont bon marché, mais la location d'auto plutôt chère (60 USD/jour).


- L'itinéraire

Comme nous avions pris nos billets d'avion secs, ne restait plus qu'à faire notre itinéraire personnalisé. Pour se faire une idée de ce qu'il y a à avoir, à ne pas manquer, on potasse plusieurs guides touristiques empruntés à la bibliothèque, on lit des blogs et des sites internet, et on consulte les itinéraires de voyagistes professionnels.
10 jours de voyage, c'est court pour un pays aussi grand que le Guatemala, il nous fallait donc faire des choix. Nous avons donc opté pour les incontournables : la ville coloniale d'Antigua, puis la beauté du Lac Atitlan, l'authenticité du marché de Chichicastenango, la somptuosité des ruines mayas de Tikal et enfin le Guatemala Caribéen avec Rio Dulce et Livingston.
Faire cet itinéraire en moins de temps aurait été fou; avec 2 jours de plus, ça aurait été parfait.

Notre itinéraire de 14 jours, étape par étape


Notre itinéraire nous a permis de profiter de richesses culturelles et naturelles variées.

Ce que l'on a le plus aimé


Gravir les mythiques pyramides mayas de Tikal, jouer à Tarzan pour se baigner dans le Rio Dulce, admirer le lever du soleil sur le Lac Atitlan, négocier avec le sourire au marché de Chichicastenango... ah, les voyages!

Ce que l'on a le moins aimé


Les prix déraisonnables à Antigua, contrairement au reste du pays. Aussi, nous nous attendions à voir beaucoup d'animaux dans la nature comme au Costa Rica, mais cela n'a pas été le cas, hormis quelques singes hurleurs à Tikal.

L'endroit / les endroits où nous aurions aimé passer plus de temps


Le Lac Atitlan, définitivement. Nous n'avons pas eu le temps d'aller visiter les villages pittoresques de l'autre côté du lac, il y avait trop de vent pour naviguer sur ce lac d'altitude.
Une deuxième journée à Tikal aurait aussi pu être intéressante, pour pouvoir continuer l'exploration des ruines les plus éloignées.

L'endroit / les endroits que nous n'avons pas eu le temps de visiter


Les ruines de Copan, au Honduras, mais tout près de la frontière avec le Guatemala. Elles sont, paraît-il majestueuses, mais cela faisait beaucoup de route.
Aussi, les piscines naturelles en cascade guatémaltèques de Semuc Champey... une merveille, mais bien trop éloignée de notre itinéraire.

L'endroit / les endroits qui nous ont le moins séduit


La ville de Rio Dulce n'a d'intéressant que sa position géographique : c'est le point de départ idéal pour aller visiter Livingston, et la jungle autour de la rivière Rio Dulce.

***

Ces 10 jours au Guatemala nous auront émerveillés. J'espère qu'à travers les nombreuses photos et les articles, vous avez pu voir à quel point ce pays est une magnifique destination.

Frank ;-)

Aucun commentaire: