mardi 22 novembre 2016

La République dominicaine et sa gastronomie

La République dominicaine, nous la connaissons comme des milliers de Canadiens la connaissent : pour ses plages, pour son soleil, pour ses hôtels tout inclus. Toutefois, lors de notre voyage en août 2015, nous étions partis quelques jours sur les routes de la côte des cocotiers, et nous avions adoré les paysages sauvages, l'authenticité de la cuisine, l'accueil des Dominicains.

La semaine dernière, le ministère du Tourisme de la République dominicaine organisait à Montréal une journée à l'hôtel Omni Mont-Royal, un festival pour découvrir l'île sous deux aspects moins connus : son artisanat et sa gastronomie.

J'ai eu la chance de participer au volet gastronomique de ce festival le soir, avec un menu 5 services préparé par la chef dominicaine Tita, reconnue pour son aptitude à réaliser des menus recherchés à partir d'ingrédients simples et traditionnels.

Au menu : 
  • Salpicon de rascasse volante nappé d'un filet d'huile de truffe : une sorte de ceviche de poisson-lion parfaitement assaisonné, à base de cette espèce de poisson invasive des Caraïbes et qui n'a apparemment aucun prédateur.
  • Salade de noix de macadamia vertes et croquantes, vinaigrette au chocolat dominicain : l'association sucrée-salée étonne à la première bouchée, mais finalement une belle réussite.
  • Sancocho aux 7 viandes : la ragoût traditionnel dominicain, savoureux et réconfortant.
  • Cochon de lait aux cerises du terroir accompagné de sa purée de maïs : j'ai beaucoup aimé l'accompagnement, la viande nettement moins, bien trop grasse à mon goût.
  • Crème brûlée de haricots rouges et chocolat blanc : succulent!
Une magnifique voyage culinaire qui nous a fait découvrir la République dominicaine sous un autre aspect. Avec la première neige qui vient de tomber, ça me donne le goût de réserver un voyage en République dominicaine pour cet hiver moi! On surveillera les offres du black friday...


Frank ;-)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire