Nos brèves du dimanche


1- Dora et la cité d’or perdue

Par notre collaboratrice Maëlle

Parents des années 2000, on a tous connu des moments d’intense… désespoir avec la série Dora l’exploratrice et son cousin Diego. Combien de fois nous nous surprenions à chantonner le refrain des chansons? À force de repasser en boucle les épisodes, on avait franchement envie de pousser Dora du haut d’une falaise. Oups, ce n’est pas politiquement correct mais on est tous passé par là, avouez-le!

Lorsque j’ai appris la sortie du film Dora et la cité d’or perdue, j’ai eu peur et je n’étais franchement pas emballée pour aller le voir. Mais la faiblesse parentale est bien connue, et c’est avec beaucoup d’a priori négatifs que j’ai emmené mon plus jeune au cinéma.


Je ne m’attendais pas à y voir de l’humour, de l’autodérision, des références au dessin animé sans lourdeur. Dora et Diego ont bien grandi. Adolescents et toujours en quête d’aventures, le duo aborde également les problématiques typiques des adolescents : le besoin d’appartenance, l’individualité et les amours et amitiés.

En utilisant des codes de films que les parents ont découverts enfants tel qu’Indiana Jones, Dora entraîne les 4-11 ans et leurs parents dans ses aventures dans la jungle. 

On passe un bon moment en famille sans longueur et avec pas mal de fous rires. Un film à voir avec beaucoup de second degré et d’autodérision. Parfait pour détendre tout le monde avant la rentrée!


2- La vente d'animaux en animalerie sera bannie en 2020

Malgré les différents arguments apportés par les animaleries auprès de la Cour supérieure, la Ville de Montréal pourra mettre en place son règlement visant à l'interdiction de la vente de chats, chiens et lapins en animaleries d'ici 2020.

C'est une excellente nouvelle qui devrait faire augmenter l'adoption d'animaux abandonnés et limiter les abandons d'animaux à la suite d'achats "coup de tête", mais cela va-t-il faire exploser le commerce en ligne non-contrôlé, le marché noir ou encore le commerce des animaleries en périphérie de Montréal?

752 000 animaux abandonnés en 2007 au Québec 

(491 000 chats et 261 000 chiens) - quelle honte!


À partir de 2020, ce seront donc uniquement les refuges et les cliniques vétérinaires qui pourront effectuer la vente de chiens, chats et lapins. Nul doute que c'est auprès de ces professionnels que les clients trouveront les meilleurs conseils pour prendre soin de leur nouvel animal.


3- Bruno Maltor aime Montréal, lui aussi

Bruno Maltor, blogueur voyage francophone très connu, est venu il y a quelques semaines à Montréal et vient d'en sortir une vidéo qui montre bien son amour pour la ville... et on est tout à fait d'accord avec lui!



4- « Le 12 août, j’achète un livre québécois »

Depuis 6 ans, le 12 août est devenu suite à une initiative spontanée de 2 auteurs la journée pour encourager les auteurs québécois. N'hésitez pas à demander à vos libraires, ils sont souvent de très bons conseils pour vous indiquer les livres qui sauront vous plaire en fonction de vos goûts. Vous êtes également invités à partager sur les réseaux sociaux vos suggestions et vos achats en utilisant le mot-clic #12août.




Aucun commentaire:

Présenté par Blogger.