lundi 3 juillet 2017

Kenauk Nature

L'Outaouais est une région que nous connaissons étrangement peu alors qu'elle est somme toute proche de Montréal. Nous avions déjà visité Gatineau et son magnifique Musée des Civilisations, et passé une fin de semaine à l'Auberge Couleurs de France située à Duhamel dont nous gardons un excellent souvenir. Nous avons passé récemment une merveilleuse fin de semaine dans le coin de Montebello.

Après 1h30 de route, nous sommes arrivés à notre première destination : Kenauk Nature.
Kenauk Nature est une réserve faunique privée immense de 260 km2 qui ne compte pas moins de 60 lacs sur son territoire. La faune et la flore y sont préservées et font de cet espace un territoire unique. C'est le Canada, comme on se le représente.
Chacun des 16 chalets à louer sur le domaine est situé en bordure d'un lac ou d'une rivière, avec un quai privé. L'absence de réseau cellulaire et d'électricité font de ces chalets des havres de paix propices à la contemplation de la nature et à la communication avec les personnes qui nous accompagnent.
Après avoir fait le check-in au chalet d'accueil et pris les indications routières, direction le chalet Pumpkinseed, en bordure du lac du même nom. 23 km de piste pour nous y rendre, durant lesquels nous avons observé lacs, chevreuils et même une tortue peinte!
Ce que nous avons beaucoup apprécié dans le chalet, c'est le côté roots : pas d'électricité mais un système solaire pour le minimum et du propane pour s'éclairer, pas d'internet, une vue directe sur le lac avec notre quai privé (kayak, chaloupe et canot à disposition), un BBQ et un foyer extérieur pour rôtir des guimauves.
Le must? Relaxer près du foyer extérieur en écoutant l’appel des huards au coucher du soleil. Il faut avouer qu'avec les moustiques du mois de juin, nous avons écouté les huards depuis la terrasse derrière les moustiquaires...
Quel endroit parfait pour profiter de la nature!

1000, chemin Kenauk, Montebello
Tarifs complets ici
Forfaits pêche/chasse disponibles aussi

Frank ;-)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire