mardi 26 août 2014

Jack et le haricot magique par le théâtre de La Roulotte

Comme chaque année depuis 4 ans, je suis allée voir avec Liam le spectacle gratuit proposé par le théâtre ambulant La Roulotte. Après PinocchioPeter Pan, Hansel et Gretel, c'est au tour de Jack et le Haricot magique. Je vais commencer à bien connaître mes classiques...
Cette fois, Liam connaissait bien l'histoire, et moi j'ai potassé dans le métro!
N'ayant pas beaucoup été là cet été, nous n'avons pas assisté à la représentation dans l'un des parcs de Montréal mais sommes allés à la dernière, dimanche, sur la Place des festivals.
L'histoire est librement interprétée (avec notamment un ogre hip-hopper) mais on passe une heure agréable avec des comédiens/chanteurs enthousiastes.
À la fin du spectacle, une graine de haricot (magique?) était distribuée aux enfants
et on pouvait prendre des photos avec les acteurs.
C'était également bien sympa de pouvoir découvrir l'envers du décor...

lundi 25 août 2014

Promenades Hochelaga-Maisonneuve

Samedi, nous sommes allés sur les promenades Hochelaga-Maisonneuve - un quartier qu'on fréquente rarement - pour faire le Grand débarras, la foire culinaire et assister à 20h au concert gratuit d'Alex Nevsky devant le théâtre Denise Pelletier.
Au Grand débarras, nous avons découvert des créateurs et designers écoresponsables qui proposaient des créations à des prix plutôt abordables.
Nous avons notamment eu un coup de cœur pour Réuse, une compagnie de Sherbrooke qui propose des solutions d'aménagement en bois récupéré. Nous ferons certainement appel à eux pour un futur projet dans notre jardin... 
Nous avons également adoré l'idée de la foire alimentaire où l'on pouvait déguster des bouchées gastronomiques à 2$. 
Les cuisiniers de 13 restaurants du quartier réalisaient des bouchées toutes aussi belles les unes que les autres devant nos yeux.
Et c'était vraiment délicieux!
Pour finir en beauté, nous avons eu droit à 1h30 de concert d'Alex Nevsky qui en plus de bien chanter est très sympathique.
Vous connaissez certainement sa chanson On leur a fait croire si vous écoutez un peu la radio.
Alex Nevsky a beaucoup joué avec le public et il a même fait monter sur scène un petit garçon survolté de 6 ans pour le faire danser.
Petit clin d’œil pour les célibataires : Alex Nevsky est sur Réseau Contact et sur Tinder!

samedi 23 août 2014

La Cité de Carcassonne

Lors de notre périple en France, nous avons fait un arrêt d'une demi-journée à la cité de Carcassonne, patrimoine mondial de l'UNESCO.
C'est la première fois que j'y posais les pieds, et je n'ai pas été déçu !
Les fortifications sont vraiment impressionnantes et se voient des kilomètres à la ronde.

La Cité a été successivement un site protohistorique, une cité gallo-romaine, une place forte wisigothe, un comté, un vicomté, puis finalement une sénéchaussée royale. Chacune de ces étapes, entre la période romaine et la fin du Moyen Âge, a laissé des témoignages dans les bâtiments qui la composent.
Abandonnée au XVIIème siècle, la cité est sauvée de la destruction par la volonté de Jean-Pierre Cros-Mayrevieille au XIXème siècle, puis restaurée jusqu'au XXème siècle. C'est seulement en 1997 qu'elle est classée par l'UNESCO au patrimoine mondial.
Dans la cité (totalement piétonne), les ruelles sont bondées de touristes et les placettes de restaurants, cafés, glaciers. C'est les vacances !
La basilique Saint-Nazaire est immense et magnifique.
Le château comtal (qui se trouve à l'intérieur de la cité) et son enceinte comporte 9 tours, dont deux d'époque wisigothe.
 
Le petit train touristique (ou "promène-couillons") nous a permis de faire le tour des fortifications rapidement mais aussi de faire plaisir à Liam... mais vous n'aurez aucune photo de nous dans le train !

En somme, la cité est magnifique et donne le goût au moins de revenir pour son célèbre embrasement du 14 juillet : ici la vidéo.

By Frank ;-)

mercredi 20 août 2014

Danette au Québec

Pour annoncer l'arrivée de la Danette au Québec, Danone avait choisi la stratégie marketing contestable d'embaucher une blogueuse pour faire circuler une fausse pétition et créer une communauté sur Facebook : Pour la Danette au Québec!
Bref, le résultat est là : depuis lundi 18 août, on peut acheter l'un des desserts préférés des Français dans nos épiceries. 
Pour souligner l'événement, Danone a organisé hier soir un 5 à 7 au Parc Laurier et nous étions environ 200 gourmands à venir tester les Danettes made in Québec. Plus petites que leurs cousines françaises - 100 grammes contre 125 - la texture semble un peu moins onctueuse mais on se régale quand même.
6 saveurs sont proposées pour le moment : vanille - chocolat - chocolat noir - choco-coco - caramel et café. Les 4 pots de 100 grammes sont vendus 2.99$.

dimanche 17 août 2014

Le château des Milandes

Nous avons profité de notre passage près de Sarlat pour visiter le Château des Milandes.
Ce château s'est fait connaître lorsque l'artiste Joséphine Baker l'a racheté en 1947.
Le château date du XVème siècle, a été abandonné, puis racheté par un industriel en 1900 qui s'attèlera à d'importants travaux. Tombée amoureuse du château en 1937, Joséphine Baker rassemble les fonds et l'achète pour y loger sa famille en devenir.
Aujourd'hui, on visite donc un château totalement rénové et transformé en un musée sur sa célèbre propriétaire.
Des employés du château présentent un court spectacle de fauconnerie, art médiéval. Nous avons ainsi pu admirer les vols de hiboux, faucons, chouettes, aigles, buses ainsi que l'attaque du faucon lanier.
 
Cette visite a été très enrichissante, car nous ne connaissions Joséphine Baker que vaguement. Nous avons ainsi appris qu'elle avait quitté les États-Unis pour la France en 1925 pour connaître un succès retentissant dans la "Revue Nègre" du Théâtre des Champs-Élysées. Tout le milieu du spectacle tombe sous le charme de la danseuse nue à la fameuse ceinture de bananes (ceinture exposée). Elle devient ensuite actrice et la consécration aura lieu en 1930 dans la revue du Casino de Paris où elle entonnera "J'ai deux amours".
 
Au sommet de sa gloire, elle inaugure son "Village du Monde", village autour du château (regroupant une ferme, un hôtel, un parc de loisirs, une guinguette, un restaurant, une piscine, un golf et un musée. Dans les années 50, elle commence à constituer sa "tribu arc-en-ciel", symbole d'une famille multiraciale unie et heureuse. Au cours des années, elle adoptera 12 enfants de 9 nationalités différentes.
 
On apprend aussi que Joséphine Baker a été un membre actif de la résistance française, lors de la seconde guerre mondiale.
 

"C'est la France qui m'a fait ce que je suis, je lui garderai une reconnaissance éternelle (...) je suis prête à donner ma vie à la France (...) vous pouvez disposer de moi comme vous l'entendez".

 
Membre du contre-espionnage, elle est chargée de transmettre des informations via des partitions de musique sur lesquelles le Capitaine Abtey note à l'encre sympathique des informations cruciales. Elle devient ensuite ambassadrice du Général de Gaulle en Afrique du Nord. À la Libération, elle est décorée de la médaille de la Résistance, la Légion d'Honneur et la Croix de Guerre avec Palme.
Dans une impasse financière, Joséphine Baker voit son château mis en adjudication en 1968. Refusant de quitter le château, elle se barricade dans la cuisine puis sera finalement expulsée.
Pour rembourser ses dettes, elle sera contrainte de remonter sur scène en 1975 au Sporting Club de Monaco. La première est un véritable triomphe mais le lendemain, elle meurt d'une hémorragie cérébrale.
 
Comme vous l'aurez compris, je suis tombé sous le charme du musée, mais surtout de Joséphine Baker, que je pensais n'être qu'une danseuse, reine des mimiques.
 
Joséphine Baker :

"Malgré les soucis, malgré les ennuis, sourire, toujours sourire!!!"


By Frank ;-)

samedi 16 août 2014

Une journée à Mont-Tremblant

Bien que le Parc National du Mont-Tremblant soit à 2 heures de Montréal, nous n'y sommes allés que deux fois depuis que nous avons immigré voilà 5 ans. La première fois, on vous en avait parlé au travers de l'activité "Chouette raquette" ici. Et voici notre seconde fois !
 
Nous avons choisi le Lac Monroe comme destination, car le lac dispose de quelques plages de sable, notamment la plage de la crémaillère.
 
Mais avant la baignade, nous avons fait une balade jusqu'au lac Poisson. Un aller-retour de 5 km dans la forêt, bien agréable malgré la chaleur et les moustiques.
Ensuite, découverte des chutes croches.
 
Le lac Monroe et une de ses plages.
Avant de repartir, petit tour au village du Mont-Tremblant, super touristique aussi bien en hiver qu'en été. Nous avons profité du téléphérique gratuit vers le casino pour admirer la vue en hauteur sur le village et le lac (un bon plan pour les fauchés!).
Une excellente journée bien remplie !

By Frank ;-)