Plage d'Oka

La semaine dernière, il faisait tellement chaud que nous avons enfin pris la décision d'aller nous rafraîchir à la plage d'Oka.


Cette plage naturelle se situe à 50 km de Montréal, et cela prend environ 1 heure pour s'y rendre en voiture. Cette plage de sable fait partie du Parc national d'Oka, géré par la Sépaq, qui longe le Lac des Deux Montagnes, là où la Rivière des Outaouais se sépare en Rivière des Prairies et Rivière des Milles-Îles.

L'accès

En temps normal, on peut prendre son billet à l'entrée du Parc national d'Oka pour se rendre à la plage. Mais en ces temps de pandémie, il est fortement recommandé de faire son achat de billets à l'avance sur internet, car les capacités d'accueil ont été diminuées. Le billet adulte coûte 8.90$ alors que c'est gratuit pour les mineurs. Une fois votre facture téléchargée sur votre téléphone, il ne vous restera qu'à payer le stationnement en arrivant, un frais fixe de 10$ réduit à 5$ quand on arrive avant 10h du matin.


Nous sommes arrivés vers 9h dans le Parc et nous n'avons attendu que 5 petites minutes avant d'accéder au guichet pour le paiement du stationnement. Mais quand nous sommes partis, vers 13h, il y avait une longue file. Il paraît que cela peut parfois prendre plus d'une heure pour pouvoir rentrer dans le Parc, côté plage.


Quand nous sommes arrivés, nous avons été étonnés de voir à quel point la plage était belle, longue et le sable fin. L'eau était plutôt claire, et donnait vraiment envie de s'y baigner. Toutefois, nous avons d'abord commencé par une bonne promenade le long de la plage, en direction du Lac de la Sauvagine. À cette heure-là, il y a peu de monde et c'est très agréable. Quand nous sommes arrivés au niveau de la plage réservée aux naturistes, nous avons bifurqué pour prendre le chemin dans les bois, mais après seulement quelques minutes, nous avons dû rebrousser chemin car nous nous faisions littéralement attaquer par des dizaines de moustiques… Évidemment, nous n'avions pas pensé à apporter du répulsif avec nous. Alors, plutôt que de prendre le sentier pour retourner à la plage principale par les bois, nous avons fait une incursion sur la plage naturiste.

La plage naturiste

Je vous avoue que nous étions un peu gênés de débarquer sur la plage naturiste, alors que nous ne sommes pas adeptes de cette pratique. Certes, on avait déjà vu des baigneurs naturistes dans le passé - notamment sur une plage en plein Barcelone où textiles et naturistes se mixent - mais jamais une plage leur étant réservée.


Bon, eh ben, une fois qu'on a vu un homme et une femme nues, tous les autres sont pareils et cela n'étonne plus. Bien que nous étions habillés, personne ne nous a regardés de travers ou fait sentir mal. En même temps, cela se voyait que nous longions la plage en famille, en direction de la plage principale.


Qu'a cette plage de spécial? Elle est comme la plage principale, mais plus petite. On y  a croisé des hommes seuls, des couples mais aussi des familles naturistes, sur la plage et sur des bateaux stationnés tout près de la plage. Il semblait y avoir une ambiance détendue, mais pas assez pour nous convertir sur le champ!

La plage principale

La plage principale (largement surveillée de 10h à 18h) regagnée, nous avons alterné entre baignade et bronzage. Plus la matinée avançait, plus la plage se remplissait, mais la distanciation physique était facilement réalisable. Jamais nous ne nous sommes sentis mal à l'aise.


Comme je le disais plus haut, nous avons trouvé l'eau plutôt claire, certainement grâce au sable qui tapisse le fond du lac à cet endroit. C'est vraiment agréable de ne pas avoir les orteils dans la vase! Par contre, il faut marcher pour atteindre au maximum 1,06 mètre de profondeur et on ne peut pas dépasser les lignes de flottaison car on pourrait croiser des embarcations nautiques. La température de l'eau est fraîche, mais c'était idéal pour se rafraîchir durant cette énième journée de canicule!

Commodités

Tout près de la plage se trouvent des modules pour enfants - testés et approuvés par Liam - mais aussi un grand sous-bois (sans moustiques) avec des dizaines de tables à pique-nique, bien espacées les unes des autres. C'est là que nous avons pris notre lunch, en observant certaines familles très équipées utiliser les barbecues mis à disposition. Bien à l'ombre, l'endroit est très agréable, mais je suggérerai de vous installer assez tôt pour vous assurer d'avoir une table.

À noter que les sanitaires étaient ouverts, avec un sens de circulation, et qu'il y a du désinfectant pour les mains disponible sur place. De quoi rassurer tout le monde!


Sur la plage, il était possible de louer du matériel sportif nautique: pédalos, kayaks, canots, paddles et planches à voile, pour les plus sportifs. Cela semble d'ailleurs être un bon endroit pour s'initier à ces pratiques.

Quelle belle demi-journée nous avons passé sur la plage d'Oka! On a pris le soleil sur du sable blond, on s'est rafraîchi dans l'eau et on a découvert le naturisme… par procuration! Nous n'avons, cette fois-ci, visité qu'une partie du Parc national d'Oka, la prochaine fois, nous explorerons les sentiers du Calvaire et du Sommet, qui semblent bien agréables.


Sépaq
Tarif adulte : 8.90$ / gratuit pour les mineurs
Possibilité de camper sur place
Chiens autorisés à certains endroits dans le parc