Champion à l'Opéra de Montréal

Une rencontre entre le jazz, l'opéra, le théâtre, le gospel et la boxe, c'est ce que vous trouverez en allant voir Champion à l'Opéra de Montréal, un mélange de styles qui nous fait d'ailleurs plus penser à une comédie musicale qu'à un opéra.

Crédit photo Yves Renaud

Champion (2h30 entracte inclus, en anglais surtitré en français et anglaisé) a été créé en 2013 par le musicien de jazz Terence Blanchard à l’Opera Theatre of St. Louis. Il raconte l’histoire du boxeur homosexuel Emile Griffith (1938-2013) originaire des îles Vierges américaines. En 1962, Emile Griffith affronte sur le ring un adversaire qui se moque de son orientation sexuelle, Benny Paret. Remonté, Emile Griffith remporte le combat en plongeant son adversaire avec 17 coups en moins de 7 secondes dans un coma qui entraînera sa mort 10 jours plus tard. Emile Griffith continuera difficilement sa carrière, se mariera avec une femme avant de la rejeter, subira des actes d'homophobie et ne sera plus jamais le même, déplorant la situation avec cette phrase marquante : « Je tue un homme et le monde me pardonne. J’aime un homme et le monde veut me tuer. »

Crédit photo Yves Renaud

Sur scène, le Montreal Jubilation Gospel Choir est associé au Chœur de l’Opéra de Montréal tandis que l’Orchestre symphonique de Montréal œuvre dans la fosse. Emile Griffith est représenté par 3 chanteurs à 3 étapes de sa vie et on découvre avec plaisir et tristesse le destin de cet homme. Résilience et rédemption, deux thèmes forts de cet opéra.

Avec une mise en scène exceptionnelle signée James Robinson et des chanteurs talentueux - dont Catherine Anne Daniel et le très jeune Nathan Dibula - cet opéra peine toutefois à nous transporter totalement, peut-être est-ce dû à cette hésitation entre musique classique et jazz, ou bien au texte parfois faible? Dommage, car l'histoire est belle, universelle.

Crédit photo Yves Renaud

Avec Champion, on voit toutefois que l'opéra est capable d'évoluer et de renouveler son répertoire pour s'arrimer aux préoccupations actuelles.


Champion à l'Opéra de Montréal
26-29-31 janvier et 2 février 2019 à 19h30
Billets à partir de 30$

2 commentaires:

  1. Malgré vos réserves, cela me donne envie d'aller le voir. Je vous dirai ce que j'en ai pensé!

    RépondreEffacer

Présenté par Blogger.