Jérémy Ferrari - Vends 2 pièces à Beyrouth


Jérémy Ferrari était venu à Montréal au mois de mai pour une représentation à guichets fermés de son spectacle Vends 2 pièces à Beyrouth. Il est revenu ce vendredi 16 novembre à L’Olympia pour une dernière représentation de ce même spectacle qu'il avait terminé d'écrire 3 mois avant les attentats du Bataclan en 2015.

Découvert en 2010 à l'émission de Laurent Ruquier On n'demande qu'à en rire, Jérémy Ferrari réussit à nous faire rire avec un spectacle sur la géopolitique et la guerre! Ce jeune cynique de 33 ans à l'humour noir joue la provocation pour nous transmettre le fond de sa pensée sur le monde de pourris dans lequel on vit. Il a mené une véritable enquête sur Action Contre la Faim pour dénoncer ce qu'ils font (ou ce qu'ils ne font pas) de nos dons, se moque des policiers en roller ou à cheval qui ne risquent pas d'effrayer les terroristes, du recrutement par Daesh de jeunes paumés, des actions de nos hommes politiques qui cachent souvent des choses peu avouables...


Jérémy Ferrari n'a pas honte de dire qu'il n'a pas fait d'études mais il est curieux, pose des questions, se documente et cherche à comprendre. Il est engagé et ne fait pas de concessions, traquant insatiablement la vérité. C'est un humoriste qui dérange et parle sans tabou à tel point qu'il a déjà du recourir à des gardes du corps suite à de sérieuses menaces de mort. Il faut dire que les sujets qu'il aborde sont sensibles : son premier spectacle traitait des religions, celui-ci de la politique et il nous a annoncé que le prochain qui est en cours d'écriture s'attaquerait à la santé. D'ici là, je vous recommande son livre illustré sur le thème du spectacle, Happy hour à Mossoul pour continuer à découvrir ce qui l'anime.

Aucun commentaire:

Présenté par Blogger.