samedi 13 février 2016

4 saisons pour visiter le Nord du Nouveau-Brunswick

La semaine dernière, j'ai eu l'immense plaisir de faire la rencontre de plusieurs représentants de certaines communes du Nord du Nouveau-Brunswick regroupées sous la bannière l'Odyssée du Nord Nouveau-Brunswick.
Pour ceux qui ne situent pas bien la province du Nouveau-Brunswick (N-B), elle est à l'Est du Canada, en vert foncé sur la carte ci-dessous. Il faut compter 5h30 de route depuis Montréal (ou 3h depuis la ville de Québec) pour atteindre Edmundston, qui est aux portes de la seule province du Canada officiellement bilingue.
Un tiers de la population de la province est constituée de francophones, pour la plupart installés dans le Nord et l'Est. Lors de cette soirée, j'ai appris beaucoup des attraits que compte cette région, qui s'étend d'Edmundston à Miramichi, en passant par Campbellton, Bathurst et la péninsule acadienne.

Voici certains des nombreux attraits que j'ai retenus, par saison :
  • en été : cette région abrite de belles plages de sable, où les eaux salées sont les plus chaudes du nord-est de l'Amérique du Nord; c'est aussi un terreau fertile pour de nombreux festivals dont le festival Western de Saint-Quentin, celui du homard de Shediac (capitale mondiale du homard), le festival irlandais de Miramichi, la foire Brayonne d'Edmundston, le festival de musique baroque de Lamèque, le festival acadien de Caraquet, la fête nationale des Acadiens (15 août).
  • en automne : les festivals fleurissent aussi à cette saison! Parmi eux, le festival des couleurs bien évidemment, le célèbre lancer de la citrouille de Miramichi, l'Oktoberfest des Acadiens, le Festival des huîtres de Maisonnette; mais il ne faut pas oublier l'observation de la baleine par exemple.
  • en hiver : on profite des accumulations de neige pour faire des randonnées en motoneige (plus de 1500 km de sentiers!), sinon on skie, on fait des raquettes, du patin à glace; on pêche aussi sur la glace et on fait du traîneau à chiens.
  • au printemps : on pêche le saumon sauvage de l'Atlantique et le bar rayé notamment dans les rivières Miramichi ou Restigouche, on se sucre le bec au festival de l'érable de Saint-Quentin, et on observe la flore renaître.
  • toute l'année : on célèbre la gastronomie locale (fromage, rhum, bières de microbrasseries, sirop d'érable, poisson, homard, produits de la chasse, canneberges etc etc), on pratique le golf, on parcourt les parcs provinciaux et nationaux (dont Kouchibouguac, Sugarloaf, Mont Carleton) et leurs nombreuses activités de plein air (randonnées, kayak, camping etc), on visite le village historique acadien, on parcourt en auto, à vélo ou en VR les routes panoramiques en n'oubliant pas de s'arrêter visiter villes, villages et lieux historiques.
Je comprends mieux pourquoi tant de Québécois et Ontariens se pressent chaque année dans cette autre belle province!
Et vous, vous connaissez le Nouveau-Brunswick? Qu'en avez-vous pensé? Sinon, comptez-vous y aller? Pour notre part, il est déjà dans notre shortlist des voyages à faire... peut-être autour de la Saint-Jean cette année... À suivre!

Deux sites internet pour préparer ses futures vacances dans le Nouveau-Brunswick:

By Frank ;-)

*Photos libres de droits, Google images

3 commentaires:

Caro de Grenoble a dit...

Nous avons passés nos vacances à pointes Sté Alexandre, ç ést une superbe région ! Nous avons adores ! Lameque, les îles miskou, le village d'antan acadien, les doigts à l'ail, le homard, que de bons souvenirs !
Attention aux méduses et aux mouches par contre ��

Josée (Shandara) a dit...

C'est chez-moi, là où j'ai grandi.. .je connais très bien et ça vaut vraiment la peine d'aller y faire un tour... surtout en été pour les superbes plages et les gens chaleureux. :-)

Frank a dit...

@Caro de Grenoble : Pointe-Alexandre a l'air magnifique! Le Nouveau-Brunswick a l'air de séduire tous ceux qui s'y attardent!

@Shandara : et oui, cela a été ma grande découverte, il y a de belles plages de sable avec de l'eau plus chaude que le Maine, New Jersey et Virginie. Plouf!