vendredi 29 janvier 2016

Otello à l'Opéra de Montréal

L'Opéra de Montréal proposera à partir de demain le 3ème opéra de la saison: Otello, de Verdi.
Invité à la Première tout comme des centaines d'étudiants du secondaire ou collégial (professeurs, les renseignements pour vos étudiants ici), j'ai assisté à un drame lyrique magistral. 
L'argument? Otello, général de l'armée vénitienne, revient victorieux d'une guerre contre les Turcs. La foule entière est heureuse de ce retour, excepté deux personnes : Iago, vexé de ne pas avoir été promu lieutenant, et Roderigo, secrètement amoureux de Desdemona, la femme d'Otello. Dès lors, Iago n'a qu'une seule idée en tête : tuer Otello. C'est à travers un plan machiavélique où il manipulera Cassio, le nouveau lieutenant, puis Otello en suscitant sa jalousie, qu'il arrivera à ses fins. 
Ce qui est magique dans cet opéra inspiré de l’œuvre de Shakespeare, c'est le choc entre la bonté presque angélique de Desdemona, la rage d'Otello et la froideur calculatrice d'Iago. On assiste à des montagnes russes d'émotions jusqu'à la dernière minute, émotions parfaitement véhiculées par les chants du ténor Kristian Benedikt (Otello), du baryton Aris Argiris (Iago) mais surtout Hiromi Omura (Desdemona). Cette soprano japonaise incarne à la perfection son personnage avec une voix à la fois puissante et cristalline. Elle avait d'ailleurs déjà fait chavirer Marie dans l'opéra Turandot en 2014.
Quant à la musique de Verdi, elle est totalement au service de cet enchainement d'émotions. À noter que l'Orchestre symphonique de Montréal est dirigé par une femme, Keri-Lynn Wilson, rareté qui mérite la mention.
Otello
Opéra de Montréal
Du 30 janvier au 6 février 2016
Billetterie ici

By Frank ;-)

*Invitation médias
*Crédits photos : Yves Renaud

Aucun commentaire: