samedi 25 janvier 2014

Les magnifiques Keys

Notre troisième étape était les "Florida Keys".
Les Keys sont un archipel composé d'un millier d'îles environ, et de Miami à Key West (la ville la plus au sud des États-Unis et donc tout au bout des Keys), il faut compter un bon 4 heures de route. Pour accéder aux Keys, on emprunte l'autoroute #1 (overseas highway) qui donne l'impression de rouler au-dessus de l'océan, tellement les ponts se succèdent.
 
Pause lunch au "Keys Fisheries" sur l'île de Marathon. Un restaurant qui offre des sandwichs et autres plats à base de poisson frais local. Une merveille, retenez l'adresse!
Le fameux Lobster Reuben
Marina sur l'île de Marathon
Second arrêt touristique : le Bahia Honda State Park. En plus d'avoir une superbe plage de sable fin (rares sont les plages dans les Keys), les visiteurs ont accès à un pont rénové qui offre une magnifique vue sur un ancien pont de chemin de fer ravagé par un ouragan.
Nouvel arrêt marquant : l'hôpital des tortues de mer. Ici, on soigne et rééduque des tortues blessées par des bateaux et par les filets de pêcheurs, mais aussi celles atteintes par des tumeurs dues à la pollution de l'eau.
Ce fût le premier établissement de ce genre aux États-Unis. Les visiteurs participent au financement du centre en payant leur ticket d'entrée mais aussi en achetant des souvenirs.
Salle d'opération
Les bassins pour les soins et la rééducation
Vue que les tortues ont depuis leurs bassins...
Une visite "citoyenne" qui rappelle à quel point l'homme rend vulnérable son environnement...
Heureusement, l'équipe de sauveteurs est toujours prête à intervenir et a développé des techniques qui permettent de sauver bon nombre de tortues.
En passant par Big Pine Key, on aperçoit ce genre de panneaux de signalisation et en lisant le guide, on comprend que cette île (et seulement celle-ci) est peuplée de nombreux cerfs sauvages. En ralentissant un peu et en ouvrant un peu plus son œil (de lynx), on peut observer des cerfs dans les jardins, les sous-bois... Une belle surprise!
Et enfin, le clou du spectacle, la perle, que dis-je, le bijou des Keys : Key West!
Tout en étant ultra touristique, la ville semble avoir gardé son atmosphère d'antan. Ville d'artistes, puis de Bobos fortunés, la ville a su conserver un patrimoine architectural magnifique.
La plus vieille maison de Key West
le Strand, théâtre emblématique de Duval Street
Key West Historic Seaport
De nombreux bateaux de croisières accostent et déversent leurs milliers de touristes assoiffés de consommation...
La communauté autochtone de la ville ayant toujours était très tolérante, Key West a vu arriver une vague d'immigration homosexuelle dès les années 80. Cela nous a rappelé le même genre d'ambiance qu'à Provincetown (Cape Cod).
La ville étant la plus au sud, elle méritait son monument, non? Évidemment, il est assailli de touristes qui font même la file pour pouvoir être photographiés devant...
Ici, c'est la vue la plus au sud des USA, donc au large (145km) on devine Cuba!
Petite baignade sur la seule plage de Key West (Smathers Beach). 
 
Et comment parler des Keys, sans parler de son joyau? L'incontournable KEY LIME PIE! Certes, pour apprécier ce dessert, il faut aimer le citron, mais quel DÉLICE!
 
La star !
Pour ne pas rester sur une frustration, voici une recette... à vos fourneaux!

En somme, les Keys sont un incontournable de la Floride du Sud. N'en faites surtout pas l'économie! Par contre, attention aux prix des hébergements à Key West, cela frise la folie !

By Frank ;-)

2 commentaires:

Caro(line) a dit...

OMG ça donne plus qu'envie d'y aller...avez-vous vu la maison d'Ernest Hemingway?

Marie a dit...

Nous l'avons vue de l'extérieur mais nous n'avions pas le temps de la visiter, d'autant plus que la file de visiteurs était bien longue!