lundi 25 novembre 2013

Cirkopolis du Cirque Éloize

Hier, nous sommes allés voir Cirkopolis au Théâtre Maisonneuve.
Le Cirque Éloize a été fondé il y a 20 ans par Jeannot Painchaud, un acrobate et jongleur des Îles-de-la-Madeleine. Il en est maintenant le directeur artistique et propose des spectacles qui mêlent cirque, théâtre et danse.
Cirkopolis est inspiré du film Metropolis de Fritz Lang et se déroule dans une ville-usine froide et anonyme où la mécanique broie toute individualité. Les 12 interprètes, la plupart du temps habillés en tenue de bureau, défient la monotonie et cherchent à sortir de l'anonymat.
Cet univers très gris ne me faisait à première vue pas rêver mais les numéros de cirque époustouflants, les musiques judicieusement choisies, les projections vidéos et les clins d’œil humoristiques m'ont fait rentrer complètement dans le spectacle.
Un fonctionnaire désabusé - clown-acrobate - sert de fil conducteur au récit et moi qui n'aime que rarement les clowns, je me suis laissée charmer par son numéro du portemanteau où il tente de séduire la femme invisible dans une robe suspendue à un cintre.
Numéro de roue Cyr impressionnant et parfaitement calé sur la musique.
 Contorsions.
Numéro à 8 jongleurs qui se lancent des quilles dans toutes les directions.
Numéro de roue allemande avec jusqu'à 6 acrobates sur une seule roue.

Mais aussi diabolo, mât chinois, corde lisse et planche sautoir pour finir. 1h30 de très beau spectacle que vous pouvez voir jusqu'au 7 décembre au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts.

2 commentaires:

A.Montréal a dit...

corde lisse ? pas vu ca, moi, bizarre !
J'ai pas aimé autant que toi...

Marie a dit...

Oui, j'ai vu que les avis étaient très partagés...