Home Sweet Home

Tout va très vite dans notre vie en ce moment. On a pris la décision d'acheter un appartement et les choses se sont enchaînées rapidement :

- le 7 janvier je rencontrais Yann, un courtier immobilier français lors d'un 6 à 8.
Ici quand on passe par un courtier, il a accès à tous les logements du marché. La commission du courtier (payée par le vendeur) est généralement de 5% qu'il partage avec le courtier de l'acheteur.

- le 9 janvier, Yann venait chez nous pour nous expliquer les étapes d'un achat, nous présenter le marché et sélectionner avec nous grâce à son logiciel des appartements qui correspondaient à nos critères (2 chambres et proximité de la ligne orange du métro). Nous en avons sélectionné 4.

- le 15 janvier, 3 visites étaient programmées et le 1er appartement a été un coup de coeur. Difficile de se concentrer pour les 2 autres visites...

- le 16 janvier, nous faisions une offre d'achat 5 000$ sous le prix affiché en demandant une occupation au 1er mai, sachant qu'une autre personne avait aussi fait une offre. Ce qui est particulier, c'est qu'ici nous ne connaissons pas le contenu des autres offres. On a qu'une seule chance et pas la possibilité de faire une contre-proposition. C'est pourquoi de nombreux acheteurs proposent un prix au-dessus de celui demandé pour ne pas voir partir l'appartement de leurs rêves...

- le 17 janvier, on rencontrait notre banquière à la BMO qui nous proposait un taux fixe très intéressant à 3,69%. Contrairement à la France, on obtient un taux pour 5 ans qui sera ensuite renégocié. Nous avons choisi une durée d'amortissement de 20 ans et en remboursant par quinzaine accélérée (nous sommes payés toutes les 2 semaines et rembourserons donc chaque quinzaine, ce qui fait 26 remboursements et qui équivaut à 13 mois contre 12 en remboursant mensuellement) ça fera 17 ans et 9 mois, réduisant par la même occasion le coût du crédit.

- le 17 janvier - 2 heures après notre sortie de la banque - on obtenait la pré-autorisation pour notre hypothèque alors qu'on nous avait annoncé un délai de 2 jours... il faut dire que même si notre argent n'est pas encore à Montréal, on a un bel apport grâce à la vente de notre appartement en France.
Une fois la pré-autorisation obtenue, le taux de 3,69% est bloqué même si les taux augmentent, ce qui est la tendance en ce moment.

- le 17 janvier au soir, Yann nous annonçait qu'on pouvait changer nos statuts Facebook : notre offre était acceptée mais avec une occupation au 1er juin!

- aujourd'hui, le 18 janvier j'ai contacté une courtière hypothécaire de chez Multi-prêts qui m'a affirmé ne pas pouvoir trouver mieux que le taux offert par la BMO. Encore du temps et de l'énergie de sauvés...

Les prochaines étapes? On a 7 jours pour faire passer un inspecteur du bâtiment qui nous donnera un rapport complet de l'état de l'appartement, puis on aura 12 jours pour présenter l'acceptation définitive de la banque. On passera chez le notaire le 25 mai et on pourra aménager le 1er juin!
Autre particularité : il faut magasiner pour trouver l'inspecteur en bâtiment (les prix sont de 375 à 500$ dans notre cas) et le notaire (de 1 000 à 2 000$, rien à voir avec les prix français). Dès notre installation, nous devrons payer la taxe de bienvenue (droits de mutation) qui représente environ 0,9% du prix d'achat.

Bon et puis je vais quand même vous parler de notre condo :
- à 3 min du métro Rosemont et 8 min du métro Laurier
- je serai à 20 min du travail en bus et Frank à 20 min en métro
- c'est un 5 1/2 (2 chambres et un double-salon) de 84 m2 avec terrasse
- lumineux avec beaucoup de rangements
- la climatisation (indispensable vu le dernier été qu'on a passé)
- une salle de bain avec baignoire et douche
- la cuisine américaine donne sur le salon/salle à manger qui fait plus de 30 m2
- l'espace pour mettre un lave-vaisselle (comme l'a très justement souligné Yann, je cherchais un appartement autour d'un lave-vaisselle!)
- un espace laveuse/sécheuse séparé
- la résidence en brique rouge date de 2002.

Nous sommes ravis et tout se déroule à merveille, je ne pensais pas que ce serait si rapide. Nous avons maintenant hâte d'aménager dans notre cocon et d'y voir grandir notre fils. D'ailleurs, il faut vite que je l'inscrive dans toutes les garderies du quartier pour qu'il ait une place...