Hymne à ma job

7 décembre 2009 - 7 décembre 2010 : voilà un an que je travaille à l'Université de Montréal, un an de bonheur!

Je ne pensais pas réussir un jour à trouver un employeur chez qui je me sente assez bien pour rester. En 5 ans de vie professionnelle en France, je n'ai cessé de chercher ailleurs : 4 emplois en 5 ans, des emplois intéressants avec responsabilités dans les ressources humaines mais dont j'étais toujours insatisfaite.

Et depuis un an, c'est la révolution pour moi : certes j'ai plus ou moins dévié des ressources humaines pour l'instant mais j'ai découvert et appris à aimer le milieu universitaire. Et quel employeur en or! Que dire :
- des salaires plus que compétitifs
- avec mes études, des possibilités d'évolution incroyables mais avec ma grossesse et l'arrivée du bébé je préfère rester tranquille quelque temps
- j'ai eu 56 heures de formation (professionnelle et informatique) en un an alors qu'en France j'ai toujours du pleurer pour obtenir la moindre petite formation
- des conditions de travail exceptionnelles : 4 semaines de vacances + 12 jours à Noel + 2 jours de congès personnel + 5 jours de maladie monnayables + 10 semaines de 4 jours l'été + des semaines de 32h30 payées 35 et la garantie d'être sortie tous les soirs à 17h
- un excellent régime de retraite
- une atmosphère détendue, sans stress avec la possibilité de gérer mon travail comme je veux
- pas de chefs arrogants et incompétents
- j'ai obtenu un poste permanent au bout de 10 mois alors que j'étais enceinte de 4 mois
- un congé maternité et un congé parental très avantageux.

Cerise sur le gateau : notre convention collective est renégociée et il y a une entente de principe encore meilleure concernant la maternité et le parental! J'aurai donc 25 semaines de maternité payées à 90% au lieu de 15 semaines à 75% et 10 semaines de parental payées à 90% au lieu de 75%. Je vais donc bien pouvoir profiter de notre fils!