Passer au contenu principal

Annie, la comédie musicale de l'été

Annie, la comédie musicale de l'été

Par notre collaboratrice Maëlle Souffrin-Ammoun

Cette année, le festival Juste pour Rire nous propose de (re)découvrir la comédie musicale Annie.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons assisté à la première médiatique qui a eu lieu le 6 juillet avec un décalage sur les dates prévues, en raison d’éclosion de la COVID 19 au sein de la troupe. Mais cette attente en a valu la peine!

Le spectacle de 2h35 présenté au théâtre Saint-Denis était vraiment une sortie parfaite pour le mois de juillet. Avec des chansons entrainantes, une superbe mise en scène et un beau jeu entre les différents acteurs et actrices, ce spectacle nous a convaincus!

Si vous ne connaissez pas cette comédie musicale de renom, laissez-moi vous faire un court résumé sur ce qui vous attend dans cette histoire : Annie, jeune orpheline d’une dizaine d’années sait au fond d’elle que ses parents viendront la récupérer un jour dans cet horrible orphelinat de Miss Hannigan. Elle garde espoir et ne veut surtout pas tomber dans le fatalisme des personnes qui l’entourent.

On suit ainsi son histoire dans le New York des années 30 lorsqu’un riche mais acariâtre homme d’affaires décide de prendre, durant les vacances de Noël, un orphelin chez lui. Annie sera choisie par la secrétaire Miss Farrell (interprétée par Véronique Claveau) et passera ainsi 2 semaines dans la maison de M. Warbucks (interprété par David Savard).

Qui dit comédie musicale dit chansons et danses. Les principaux interprètes, dont la jeune Kayla Tucker qui semble posséder la salle (elle joue en alternance avec Ange-Élie Ménard), ont été choisis avec justesse et semblent vivre pour leur rôle sur cette scène aux multiples décors.

Crédit photo : Laurence Labat

La chorégraphe Wynn Holmes, accompagnée de Nico Archambault, signe les chorégraphies entrainantes de cette production. Celles qui impliquent les orphelines font partie de mes préférées! On passe du jazz au hip hop en passant par la valse, il y en a pour tous les goûts.
 

Les aventures et les découvertes que vivra Annie devraient ainsi vous ravir durant toute la durée du spectacle. Le metteur en scène, Serge Denoncourt, le précise dans le livret : « Alors pourquoi Annie? Pour le plaisir. Rien que pour le plaisir. »

Grâce au succès de ces représentations, la production a ajouté quelques dates à la fin du mois de juillet. Notez également que le spectacle se poursuit ensuite à Québec à la Salle Albert-Rousseau.

Pour vous procurer les derniers billets restants à Montréal, visitez le site : https://www.hahaha.com/fr/spectacles/annie

Commentaires