Passer au contenu principal

Les Quatre Saisons aux Grands Ballets

Nos découvertes gourmandes - juin 2021


 - La Vache qui Rit fête ses 100 ans

La Vache qui Rit, une marque qu'on affectionne depuis notre enfance, fête son 100e anniversaire. La Vache qui Rit est présente sur le marché canadien depuis plus de 60 ans et, depuis 2007, c'est au Québec, à Saint-Nicolas que se fait la production en collaboration avec la Fromagerie Bergeron.

À travers le monde, ce sont 121 portions qui sont produites chaque seconde. Même lorsque l'on voyageait en Asie et que la présence de fromage était rare, on pouvait régulièrement trouver de la Vache qui Rit car elle est vendue dans 120 pays!

La marque appartient au Groupe Bel qui opère depuis 5 générations et qui est également derrière les marques Babybel et Boursin. En 1921, Léon Bel, fils d’un propriétaire de fromagerie artisanale des Alpes françaises, découvre le potentiel du fromage fondu qui se conserve, se transporte facilement, tout en étant économique. Le nom La Vache qui Rit est inspiré de l’emblème de son unité militaire, un bœuf hilare, surnommé Wachkyrie en référence à La Walkyrie, l’opéra de Wagner apprécié par les ennemis allemands de l’époque.

À l'occasion de son centenaire, La Vache qui Rit lance une campagne du rire au profit des fondations pour enfants malades Dr Clown et Sickkids et s'engage à faire un don de 75 000$. Dès le 31 mai 2021, les Québécoises et Québécois sont invités à enregistrer leurs rires et ceux de leurs proches sur l’application web au lvqr100a.ca

La Vache qui Rit, on l'adore car ses portions en triangle bien emballées individuellement se glissent facilement dans une boîte à lunch ou dans un panier pique-nique. On achète la saveur originale mais nous avons reçu un colis et découvert avec grand plaisir la saveur ail et fines herbes au goût plutôt subtil, fromage fumé qui plaît à toute la famille et jalapeno, ma préférée car elle réveille les papilles.


- Les Halles d'Anjou, destination gourmande

À l'occasion de la Fête des pères, nous avons reçu un colis pour découvrir les produits de plusieurs commerçants du Marché des Halles d'Anjou. Il s'agit d'un marché public de l'Est de Montréal (au 7500 boulevard des Galeries d'Anjou) qui compte 25 marchands spécialisés en alimentation installés à l'intérieur et à l'extérieur mais aussi quelques gros joueurs comme la Fruiterie 440, Odessa Poissonnier ou la SAQ.

Le Marché Les Halles d'Anjou est ouvert toute l'année (exceptés les 25 décembre et 1er janvier),  facilement accessible en transport en commun et si vous venez en voiture, il y a un stationnement gratuit qui est bien appréciable.

Et donc que peut-on acheter au Marché des Halles d'Anjou? Des produits locaux : par exemple de bonnes bières de microbrasseries à l'épicerie spécialisée Le Parti Bière, des produits de la boulangerie traditionnelle française La Panetière, des saucissons ou fromages fins de la Fromagerie des nations, des produits de la mer chez Odessa Poissonnier, des saucisses pour le BBQ chez La Chevaline Plus ou des produits traiteur à la Boucherie La Supérieure mais aussi des fruits et légumes frais bien sûr!


- Simon Turcotte Confiturier

On nous a fait découvrir 2 produits phares de Simon Turcotte Confiturier qui ont beaucoup de personnalité : la Confiture de poires, vanille et pamplemousse et la Gelée de pommettes et basilic frais.

Simon Turcotte, un artisan de Lanaudière, s'est lancé en affaires en septembre 2000 en se spécialisant dans les confitures artisanales haut de gamme. En 20 ans, il a développé 23 saveurs, 5 collections de confitures, gelées et moutardes fines dans la cuisine de sa maison familiale de Sainte-Marcelline-de-Kildare.

Il a su se démarquer en créant des mariages de saveurs originaux avec des fruits et ingrédients du Québec. Ses produits sont distribués 
dans plus de 200 points de vente au Québec (plus d'une trentaine à Montréal) mais ils sont également vendus en ligne depuis 6 ans.

Photo : courtoisie

- Ratafia, bar à vin et dessert gastronomique

Depuis le temps qu'il était sur ma to-do list, nous sommes enfin allés essayer les desserts de Ratafia, installé depuis 2019 au 6778 Boulevard Saint-Laurent. Jolie terrasse ou intérieur classe, difficile de se décider, tout comme pour le choix parmi les 5 ou 6 desserts (entre 13 et 15$) plus originaux et attirants les uns que les autres. À noter que quelques options salées se sont maintenant ajoutées à la carte si vous voulez un repas complet.

Fraise : gâteau mirliton, crème mascarpone, glace à la mozzarella du Québec, fraises, caramel de tomates cerises, tuile au poivre de timut, fleur de seul

et

Brownie basilic mûres (vegan) : brownie au chocolat noir, coulis de mûres, mûres fraîches, gel basilic, crumble à l'olive kalamata, tuiles de grué, basilic grec et fleurs comestibles

Définitivement une belle adresse pour se gâter mais attention, ce n'est ouvert que du jeudi au dimanche de 16h à 23h-minuit.


À bientôt pour d'autres découvertes goumandes!

Commentaires