« Le problème avec le rose » : une couleur pour garçon ou fille?

Par notre collaboratrice Y.L.G


Du 4 au 16 février, « Le problème avec le rose », une coproduction Le petit théâtre de Sherbrooke et La (Parenthèse) est présenté à La Maison Théâtre. Le spectacle s’adresse à un public âgé de 6 à 12 ans. Pour l’occasion, ma nièce, âgée de 9 ans, m’a accompagnée voir une représentation et elle a bien aimé, tout comme moi!


Le spectacle


Chaque jour, Alix, Sasha, Lou et Noa s’amusent dans un carré de jeu rose, afin de danser et créer toutes sortes d’histoires. Tout va bien pour eux, jusqu’au jour où ils entendent que le rose c’est pour les filles. Ne sachant plus quoi faire, ils tentent tant bien que mal de continuer comme ils faisaient avant. Jusqu’à ce qu’Alix veuille complètement se détacher de cette couleur et qu’il propose aux autres de faire des affaires de « gars ». Chacun tente d’y parvenir jusqu’à ce qu’ils apprennent que Noa est en fait une fille. À cet instant, tous plongent dans les méandres d’une grotte noire où chacun explorera ses propres limites et questionnements.


La danse mise de l’avant


Alliant théâtre et danse contemporaine, la pièce permet aux petits et grands d’interpréter et ressentir des émotions différentes proposées par les comédiens. Les paroles, parfois criées sans raison, sont jumelées à la danse, proposant un tourbillon d’émotions. Le quatuor offre de solides performances que ce soit à quatre ou en binômes.

Verdict


D’une durée de 45 minutes, la pièce aborde avec audace les enjeux actuels de genre et de la diversité sexuelle. On se demande, mais qu’est-ce qu’être un garçon, qu’est-ce qu’être une fille? Ai-je le droit d’aimer le rose si je suis un garçon? Doit-on se tenir la main entre fille et garçon? Qu’est-ce que sont des activités de « gars »? Dois-je jouer à la princesse si je suis une fille? Plusieurs questionnements qui concluent sur la liberté d’avoir le choix sur notre identité, nos activités, nos préférences, etc. Une belle leçon sur l’amitié est également proposée aux jeunes. En bref, c’est une pièce d’actualité qui mérite une discussion avec les enfants pour s’assurer de leur compréhension.


du 5 au 16 février 2020 
Billets de 13 à 17$