Visiter Taïwan


Arrivée : de Shanghai, de l’aéroport de Shanghai Pudong, avec China Southern Airlines, vers l’aéroport de Taipei Taoyuan, Taiwan.

Visa : exemption de visa de tourisme de 90 jours pour les Canadiens et pour les Français.

Dates : du 9 octobre au 30 octobre 2019 (21 nuits)

Logement :
  • Taipei 5 nuits en Airbnb
  • Jiufen 1 nuit en guesthouse
  • Hualien 2 nuits en hôtel
  • Yuli 1 nuit en guesthouse
  • Taitung 1 nuit en guesthouse
  • Henchung 3 nuits en hôtel
  • Tainan 2 nuits en Airbnb
  • Fanlu 1 nuit en hôtel
  • Sun Moon Lake 1 nuit en hôtel
  • Taichung 1 nuit en hôtel
  • Taoyuan 1 nuit en hôtel
  • Taipei 2 nuits en hôtel

Coût moyen par jour : 102 euros

Départ : vers Hanoi, la capitale du Vietnam par avion de la compagnie Vietjet (210 EUROS pour 3 billets)

Langue : le chinois

Monnaie locale : le Taiwan Dollar (TWD)

Les prix sont pour 2 adultes et 1 enfant de 8 ans (= 2,75 personnes)

Le coût par jour comprend le logement, les repas au restaurant, les transports (location de voiture, essence, tickets de métro), les activités, l’épicerie et les petits souvenirs/achats pour nous 3.


Les transports


Arrivée de l’aéroport de Taoyuan : nous avons pris le train express vers le centre-ville de Taipei.

La ville de Taipei est bien desservie par le métro mais celui-ci est bondé aux heures d’entrée et sortie de bureau.

Pour le road trip, nous avons loué une voiture 14 jours avec Asia Rent a Car Services, une toute petite agence au top qui livre et vient récupérer la voiture, et qui est moins chère que toutes les autres. 30 EUROS par jour, alors que les prix ailleurs tournent plus autour des 50 EUROS par jour. La conduite est très facile à Taiwan : les routes sont bonnes, la signalisation traduite en anglais et la conduite se fait à droite. Attention par contre, prendre absolument un GPS et avoir avec soi un permis de conduire international.

Nous avons discuté avec pas mal de Taïwanais durant notre road trip, et la plupart nous trouvaient courageux de conduire sur l’île. Selon leur perception, il est difficile d’y conduire, surtout dans les montagnes. Personnellement, je n’ai vu aucun problème, hormis la circulation intense dans les grandes villes.

J’ai par contre été subjugué par les infrastructures routières sur l’île : tunnels à profusion, autoroutes surélevées sur des centaines de kilomètres. Vraiment impressionnant! Les autoroutes sont payantes, mais par système de facturation automatique. Le loueur compile via le portail de la société d’autoroutes les passages et nous les a facturés à la fin du séjour, environ 10 EUROS ce qui est très raisonnable.

Nous avons cherché pendant longtemps comment payer notre stationnement dans la rue car il n’y a pas de bornes de paiement même si les places sont numérotées. En fait, il suffit de se stationner et des agents motorisés sillonnent les rues et viennent déposer des tickets sur les pare-brises.

Notre Polarsteps


Voici ce qu’on a pu faire en 21 jours à Taïwan :


Taipei : visite de cette immense ville. La tour Taipei 101, ascension de l’Elephant Mountain, visite de nombreux temples dont les magnifiques temples de Baoan, Confucius et Lungshan. Aussi, le Chiang Kai-Shek memorial, les marchés aux fleurs et de jade, les nombreux marchés de nuit, Dihua Street, le National Palace Museum, Yongkang Street...

 
 
 

Jiufen : une jolie petite ville dans les montagnes, avec un riche passé grâce à une mine d’or. Une vieille rue remplie de lanternes, des points de vue sur les montagnes environnantes, la mine d’or et son musée.

 

Gorges de Taroko : le plus beau parc naturel de Taiwan. La rivière a façonné un magnifique paysage en sculptant la roche. Au programme, randonnée en forêt avec ponts suspendus, cascades, observation de singes, route panoramique, temples…

 
 

Yuli : le coin des rizières avec au programme de la détente dans les sources d’eau chaude et randonnée au Walami Trail (Yushan National Park). La randonnée est magnifique (ponts suspendus, paysages escarpés) mais très exigeante! Ensuite, direction le An Tong Hot Spring, où l’on peut relaxer nu dans des bassins intérieurs ou en maillot dans ceux extérieurs. On ressort ressourcé!

 
 

Sanxiantai Bridge : un pont qui prend la forme d’un serpent pour rejoindre un petit îlot. L’environnement est magnifique.


Jhihben National Forest Recreation Area : un parc naturel où nous avons vu des macaques de Formose et grimpé un escalier interminable dans la forêt avant de faire un bain de pieds dans une source d’eau chaude.

 

Henchung : aux portes du parc national de Kenting, Henchung s’est révélé un bon choix car la ville est sympathique. De là, nous avons fait plusieurs promenades dans le parc de Kenting, visité un phare et nous sommes baignés en testant deux plages. L’étape farniente ou presque.


Majia : c’est dans ce village que se trouve le Taiwan Indigenous Culture Park. Ce parc permet de voir une multitude de maisons traditionnelles des différentes tribus autochtones de l’île, mais aussi d’assister à un spectacle de chant et de danse. Une étape nécessaire pour toucher du doigt l’histoire avant l’arrivée des Chinois sur l’île. À côté du parc a été construit le plus long pont suspendu de Taiwan. Certes il est haut et long, mais au final pas si impressionnant car l’environnement n’arrive pas à la cheville des parcs naturels du coin.

 
  
 

Tainan : tout le monde considère la ville de Tainan comme la perle de Taiwan. Pour notre part, la ville ne nous a séduits ni par son architecture, ni par son dynamisme. Par contre, ce sont ses nombreux temples qui eux ont retenus toute notre attention. Nous avons fait une balade de 4 heures en ville avec pas moins de 11 temples visités, tous différents les uns des autres. Tout près de Tainan se trouve la petite ville de Anping, où nous avons pu visiter la Tree House – bâtiment recouvert de banians, observé le Fort Zeelandia, et nous sommes baladés dans la petite rue commerçante bien sympathique.


 
 

Guanziling hot springs : nous avons voulu tester ces sources d’eau chaude uniques, car elles font partie des trois seules sources d’eau chaude boueuse au monde.


Le Sun Moon Lake est une destination touristique phare de Taïwan. C’est un immense lac entouré de montagnes, de quelques temples, de deux petites villes mais surtout d’une nature assez préservée. Durant notre court séjour, nous avons fait un tour de vélo sur le bord du lac – un des plus beaux circuits de vélos au monde selon CNN News – et avons visité quelques temples, dont une pagode très haute.

 
 
 

La ville de Taichung était une sorte d’étape imposée sur notre chemin. Nous n’y avons que dormi et visité le National Taiwan Museum of Fine Arts, dont la collection et l’exposition temporaire ne nous ont pas bien convaincus, hormis peut-être l’expo temporaire sur les maisons.


Lukang, à quelques kilomètres de Taichung, est quant à elle une ville qui nous a beaucoup plu. Son artère piétonne commerciale est une des rares rues anciennes de l’île. Ses maisons en briques n’abritent maintenant plus que des petites boutiques, mais c’est vraiment très agréable de s’y promener et d’admirer les portes et les intérieurs tout en bois. En plus de cette artère, il ne faut en aucun cas rater le temple magnifique de Lungshan, certainement le plus beau que nous ayons visité durant notre séjour à Taïwan.

 

Yingge est une ville tout proche de Taoyuan, où se trouve l’aéroport international de Taipei. Cette petite ville est la capitale de la porcelaine de Taïwan, à tel point que ses quelques rues sont quasi totalement occupées par des boutiques qui vendent assiettes, tasses, pots, plats voire œuvres d’art en porcelaine. Étonnant!


Nos 3 coups de cœur :


Le Parc National de Taroko

Ce parc est une vraie merveille naturelle. Il y a plusieurs façons de sillonner le parc : randonnées sur plusieurs jours, en vélo de montagne ou bien, le plus rapide, en voiture avec des arrêts aux points importants. C’est cette option que nous avons choisie car nous n’avions qu’une journée devant nous. Avec l’auto donc, on suit la route départementale et on s’arrête tantôt pour admirer la rivière qui s’agite en bas des gorges, tantôt pour visiter une pagode, tantôt pour une rando de deux heures pour accéder à des cascades. Nous avons tous adoré ce parc car la nature y est intacte – on a même vu des macaques de Formose! Pas étonnant que cette étape soit incontournable pour tous les groupes qui se rendent à Taïwan.

Jiufen

Il y a quelque chose de magique dans cette petite ville montagneuse au riche passé. En plus de visiter le musée et l’ancienne mine d’or, la rue commerçante piétonne bordée de lanternes est vraiment charmante, et ce, malgré le nombre impressionnant de touristes. En journée, le point de vue sur les montagnes environnantes et la mer au loin est très beau, et le soir, quand les lanternes rouges sont allumées, le charme opère! Le must? La fameuse maison-restaurant à photographier de nuit. On comprend pourquoi Miyazaki s'est inspiré de Jiufen pour Le Voyage de Chihiro!


Hot springs

Quand il s’agit d’aller visiter des spas, aucun de nous ne rechigne à la tâche, alors à Taïwan, nous étions servis! En effet, l’activité sismique étant assez intense, le nombre de sources est impressionnant. Nous avons donc fait un petit spa du côté de Yuli – An Tong Hot Spring – très authentique avec un petit spa intérieur non mixte et totalement nudiste et un spa extérieur mixte et non nudiste. Un endroit que nous recommandons vivement! Nous avons aussi fait un autre spa à Guanziling – King’s Garden Villa – beaucoup plus grand et achalandé, mais avec des prestations plus nombreuses aussi : source d’eaux légèrement boueuses, tantôt claires, tantôt froides, sinon faire des masques de boue sur le visage, un hammam, un sauna, une fish pedicure et même utiliser quelques machines de « sport ». Une belle activité reposante!


Ce que nous aurions pu faire avec quelques jours de plus sur place et/ou un plus gros budget :


Iles au large


Taïwan possède plusieurs petites îles au large de ses côtes, avec tout un tas d’attraits. Orchid Island ou les îles Pescadores sont réputées pour leurs coraux et leur faune marine. C’est le manque de temps qui nous a fait faire l’impasse sur ces îles, dommage.

Kaohsiung


Pour Kaohsiung aussi, c’est parce que nous manquions de temps que nous ne nous y sommes pas arrêtés. Vraiment dommage, car la ville semble abriter quelques trésors comme son immense night market, quelques stations de métro remarquables, des temples bien sûr, des œuvres d’art public ou encore de belles activités autour du Pier 2.


Ce qui nous a surpris :


Comme écrit plus haut, j’ai été pas mal étonné par la qualité et le nombre des infrastructures routières. Un vrai bonheur de conduire quand les routes sont en parfait état, quand les tunnels semblent être aux normes internationales, ou même quand le point de vue depuis les ponts-autoroutes est magnifique.

Taïwan semble être une île touristique oui, mais pour une clientèle quasi exclusivement locale. La plupart des touristes que nous avons croisés parlait chinois – difficile de dire s’ils étaient Chinois ou Taiwanais – sinon nous avons croisé quelques Japonais et occidentaux. Cette faible présence d’occidentaux fait en sorte que l’anglais est très peu parlé sur l’île (et même chez les professionnels du tourisme). Nous nous sommes donc retrouvés dans des situations cocasses, mais comme les Taiwanais sont pour la plupart sympathiques, nous en gardons de bons souvenirs.

Nous avons été déçus par les villes de l’île : très peu de bâti ancien, beaucoup de bâtiments décrépis, peu d’uniformité dans les constructions. En plus de cela, on voit assez peu de personnes dans les villes, alors que le pays compte près de 24 millions d’habitants dans un pays où 60% du territoire est montagneux et dont 62 sommets dépassent 3 000 m d’altitude. Heureusement, le peu de charme des villes est compensé par les magnifiques paysages variés.


Manger à Taïwan :


Quand nous nous sommes renseignés sur Taïwan, nous avons beaucoup entendu dire que la gastronomie y était fabuleuse. Avec des influences majoritairement chinoises, et vaguement japonaises, nous avions hâte de découvrir les bons petits plats locaux.

Malheureusement, nous avons été un peu déçus. Je m’explique : en long voyage, nous mangeons essentiellement dans des petits restaurants de rue voire dans les stands de rue des marchés de nuit. Et bien, dans la plupart de ce type de restaurants, on y sert de la soupe de nouilles au bœuf – avec quelques variantes sur le type de pâtes, des dumplings et des nouilles sautées. Au début, cela dépayse un peu, à la longue, ça lasse. Sans compter le fait que les locaux semblent avoir une passion bien ancrée pour les abats…

Nous avons bien apprécié découvrir la Shaved Ice, fait l'impasse sur le tofu puant qui embaume les rues, bu avec délectation des thés avec perles de tapioca et fait fondre dans nos bouches de délicieux mochis tout frais.

Il est évident que le fait que les menus ne soient quasiment jamais traduits ne nous a pas aidés à prendre des risques, Google Translate n'étant pas toujours non plus d'une grande aide.




Budget :


Pour Taïwan, Acontresens qui se base sur les coûts renseignés par de nombreux autres voyageurs, indiquait un coût moyen (hors avion) de 88 EUROS par jour pour 2 adultes et 1 enfant (=2,75 personnes), et nous sommes arrivés à un coût moyen (hors avion) de 102 EUROS.

Le budget se ventile ainsi :
  • Hébergement 47 EUR/jour – assez cher au final
  • Épicerie 7,85 EUR/jour
  • Restaurant 15,46 EUR/jour
  • Activités et autres 7,30 EUR/jour
  • Transport 21 EUR/jour, incluant 2 semaines de location de voiture à 22 EUROS/jour
  • Divers 3,31 EUR/jour
  • Total 102 EUR/jour
Au final, nous sommes au-dessus du budget d’Acontresens, essentiellement du fait du prix élevé des logements que nous avons choisis, même si nous sommes loin d’avoir choisi du haut de gamme.


***

Taïwan s’est révélée être une destination très intéressante et très dépaysante. Nous garderons en mémoire ses magnifiques paysages très variés et la sympathie de ses habitants malgré la barrière de la langue. Une destination de choix, assurément.


Nous quittons Taïwan en avion pour Hanoi, au Vietnam avec Vietjet pour 207 EUROS à trois.

Pour voir notre album photos de Taïwan, c'est ici.

Vous pouvez aussi nous suivre sur :

N'hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions, commentaires sur Taïwan ou sur notre voyage. Cela nous fera plaisir de répondre!