Le poids des fourmis au Théâtre Denise-Pelletier

Par notre collaboratrice Caroline

Jusqu’au 7 décembre 2019, le Théâtre Denise-Pelletier propose une nouvelle production engagée.


Deux adolescents, une école secondaire, des élections, une crise climatique en trame de fond : le décor est planté. 
Jeanne et Olivier sont les deux ados du récit. L’une bouillonne de vouloir changer le système établi, l’autre est introverti jusqu’à ce qu’il s’anime pour une cause plus grande que lui. Leur milieu scolaire est déprimant, le personnel est désabusé et démotivé. Jeanne et Olivier se présentent à une élection organisée par leur école. S’ensuit alors un cheminement qu’ils n’auraient pas soupçonné.

Dans la première partie du spectacle, le ton se veut résolument humoristique : on ne peut s’empêcher de rire face à des situations loufoques, menées avec énergie par le quatuor de comédiens. Mention spéciale à Nathalie Claude, capable de jouer plusieurs personnages de manière très convaincante ! Dans la seconde partie, la pièce devient plus sombre, interpelle le spectateur : en parfaite résonance avec l’actualité, Greta Thunberg, les jeunes dans la rue et la Marche pour le climat. 

En 1h15, de nombreux enjeux de société sont soulevés. Peut-être un peu trop, de manière trop superficielle. Mais je crois que Le poids des fourmis s’adresse plus à un public adolescent, qui se sentira interpellé par ces enjeux d'actualité et par les personnalités des ados du récit, qui ne pourront laisser indifférents.

Billetterie (plusieurs dates sont complètes, faites-vite !)
Jusqu’au 7 décembre 2019