Découvertes gourmandes de la rentrée




Textes et photos par notre collaboratrice Y.L.G


Un deuxième livre de recettes véganes pour Jean-Philippe Cyr

Après un premier livre de recettes, Jean-Phillipe Cyr revient avec ses plus grands classiques véganes. Nostalgique des plats de son enfance et inspiré par sa mère et sa grand-mère qui lui ont appris à cuisiner, son deuxième livre revisite les classiques québécois et des incontournables des cuisines du monde. Frittata, gratin dauphinois, soupe à l’oignon gratinée, spanakopita, « steak » au poivre, gâteau aux carottes et plus encore sont au rendez-vous.


Connu pour son expression faciale quasi inexistante, le chef végane ne se prend pas au sérieux, il sait se faire drôle et se faire aimer de son public. Son humour apparaît également dans son livre de recettes dans la description des recettes, ses photos (très léchées et quétaines) et ses citations. Jean-Philippe Cyr s’adresse à tous les cuisiniers de ce monde. Que vous soyez un végane accompli ou un curieux gustatif, le chef se fait un devoir de démocratiser la cuisine végane et la rendre accessible à tous par des aliments que l’on trouve facilement en épicerie.

 

La santé à portée de main avec Landish

Déjà leur nom de compagnie surprend et on se demande ce que ça veut bien dire. Landish est inspiré du mot outlandish qui veut dire étrange, inconnu. Mais à l’inverse, Landish signifie familier, pas si étrange que ça. Cette startup montréalaise mise sur la bonne santé nutritionnelle en offrant des barres et des poudres protéinées parfaites pour le petit-déjeuner, les collations, lors des déplacements ou même avant ou après l’entraînement.


Bien-Être au travail

L’équipe de Landish veut s’inscrire dans le quotidien des personnes qui ont de longues semaines chargées. Afin de contrer les mauvaises collations, le manque de nutriments clés, la santé et le système immunitaire sous pression et le manque d’énergie, leurs produits sont faits à base d’ingrédients tels le champignon reishi, la spiruline et la poudre de grillon. Ces aliments naturels sont riches, entres autres, en Vitamines B et B12, en fer, en magnésium et en iode.

Afin de poursuivre leur mission de rester en bonne santé pendant la semaine de travail, Landish a crée la série « Out on the Landish » qui consiste à offrir à des entreprises du centre-ville de Montréal des activités de plein air. Les employés peuvent donc bouger en groupe. Le transport et les collations, évidemment, sont fournis par Landish.


Environnement

La startup montréalaise mise sur le développement durable et s’attaque en particulier à deux problèmes : les déchets d’emballages alimentaires et la déforestation. Pour ce faire, pour chaque commande passée, un arbre est planté au Québec, en partenariat avec One Tree Planted et Landish est également associé à TerraCycle pour transformer les déchets d’emballage en bancs de parc.

Enfin il y en a pour tous les goûts. 6 saveurs sont offertes pour les barres (menthe-chocolat, vanille-coco, double chocolat, pomme-cannelle, chocolat-expresso et chaï-vanille). Pour les poudres protéinées, il y a le choix entre chaï, chocolat ou vanille que l’on retrouve selon les différents aliments de base (reishi, spiruline ou poudre de grillon). Ce n’est donc pas le choix de saveurs qui manque!



Le restaurant Joséphine célèbre son 1er anniversaire

Le restaurant Joséphine, au coin de St-Denis et Duluth, fête son premier anniversaire. Pour l’occasion, j’ai été invitée au 5 à 7 des médias, afin de souffler leur première bougie. Bulles, ballons, bar à huîtres et bouchées étaient présents pour contribuer à l’ambiance festive.


N’étant jamais allée dans ce restaurant, j’ai découvert un décor magnifiquement vert. Les plantes sont présentes jusqu’au plafond. Un bar en plein milieu sépare la salle à manger en deux. La céramique blanche et les miroirs donnent un look épuré et agrandissent la pièce. La terrasse à l’avant du resto est bien agréable et permet de jeter un coup d’œil à la rue St-Denis, tapi dans la tranquillité. C’est avec une grande générosité que nous avons été reçus à l’intérieur.


Comme le restaurant se spécialise en fruits de mer et poisson, il n’a pas été surprenant d’avoir au centre de la salle une tour incluant huîtres, crabe, crevettes et plus encore. Chaque bouchée qui nous a été présentée était délicieuse. Le tartare de pétoncles, le tartare de bœuf, les accras de morue et la pieuvre grillée m’ont tous mis l’eau à la bouche. On ne les retrouve pas nécessairement tous au menu mais de mon expérience sociale et culinaire chez Joséphine, je n’hésiterai pas à revenir pour un anniversaire ou une occasion spéciale.

Aucun commentaire:

Présenté par Blogger.