Philippe Bond, Merci

Soir de première médiatique jeudi 20 mars au Théâtre St-Denis, la première du tout nouveau spectacle de Philippe Bond intitulé Merci. Et le public a ri de bout en bout!


C'était la première fois que je voyais Philippe Bond sur scène, et j'ai été très agréablement surpris par son naturel. L'humoriste est totalement à l'aise sous les projecteurs, même lors des quelques moments d'improvisation. Ce qui le démarque des autres humoristes, c'est son énergie que d'autres médias qualifient de "juvénile". Moi, je dirais plutôt de la fraîcheur, qui tranche clairement avec les humoristes cyniques.

Son nouveau spectacle rend hommage à sa famille son clan, dont il se moque gentiment : son fils âgé de quelques mois qui ne fait que déféquer, sa conjointe qui tire son lait, son père qui fait des jokes invraisemblables mais aussi à ses grands-parents de 96 ans qu'il fait marcher sans vergogne. Un véritable hommage à un clan soudé, source intarissable d'anecdotes croustillantes.

Philippe Bond parle donc de son quotidien, sans réinventer la roue, mais avec beaucoup d'anecdotes très drôles. Même si celles qui parlent de pipi/caca/crottes de nez auraient pu être plus courtes, on ne s'ennuie pas de le voir passer du coq à l'âne. Je garderai particulièrement en mémoire l'histoire du pic-bois qui appelle à la reproduction sur sa gouttière par exemple.

Au final, Philippe Bond offre un spectacle frais, dynamique, dans la même veine que ses deux précédents spectacles.


Philippe Bond - Merci
Au Théâtre St-Denis les 22 et 23 mars 2019
Puis en tournée partout au Québec
et au Festival Juste pour rire à l'été 2019