Guérilla de l'ordinaire

Par notre collaboratrice Célia


Le Centre du théâtre d’aujourd’hui présente au mois de mars à la salle Jean-Claude-Germain, Guérilla de l’ordinaire, une création du Théâtre de l’Affamée, une compagnie de théâtre féministe fondée par Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent.


Résumé
Une femme disparait. Comment? Pourquoi? La vague d’incompréhension suscitée devient un appel lancé. Son absence rassemble un petit groupe d’individus écorchés et résilients qui ne se seraient peut-être jamais rencontrés autrement et les témoignages livrés créent une fresque des identités possibles de la disparue.

Les huit personnages de la pièce, dont l’interprétation est sincère, juste et touchante, se rassemblent autour d’une vigie en hommage à cette femme disparue. À travers des fragments documentaires et fictifs, cette pièce nous bouscule, nous percute, nous émeut et ne nous laisse surtout pas indifférentes et indifférents.

Nous sommes plongés dans un décor où les éclairages et l’environnement sonore sur scène ont été très bien pensés. Mathilde Laurier nous accompagne de sa guitare et de sa voix durant la représentation, tandis que la lumière et les projections mettent en valeur le jeu de chacun des acteurs.

Des scènes d’humour, de poésie et de colère ponctuent la pièce tout en reconnaissant le mandat principal qui est de dénoncer « les manifestations visibles et invisibles du sexisme ordinaire, tant dans les espaces publics que privés ».

Le public sera touché et bouleversé par le combat que les femmes doivent encore livrer. Je conclurai sur les mots des deux autrices qui laissent à réfléchir « La moitié de toutes les femmes au Canada ont vécu au moins un incident de violence physique ou sexuelle depuis l’âge de 16 ans. ».

Courez-y!


Guérilla de l’ordinaire au Centre du théâtre d'aujourd’hui
3900 rue Saint-Denis
Du 5 au 23 mars 2019, supplémentaires les 27-28-29 mars
Billets de 29,75$ à 39,75$