Les Belles-Soeurs fêtent leurs 50 ans

Jeudi soir, nous avons célébré le 50e anniversaire d'une œuvre majeure québécoise : Les Belles-Sœurs.

belles

Une nouvelle mouture de la version musicale

En 1968, Les Belles-Sœurs était une comédie dramatique signée Michel Tremblay. Sur les planches des théâtres, 15 comédiennes endossaient le rôle de femmes au foyer dont l'une d'entre elles, Germaine Lauzon, gagne un million de timbres Goldstar. Ces timbres à collectionner s'échangeaient contre des objets présentés dans le catalogue de la marque. Afin de partager sa joie, Germaine invite parentes et amies à un "party de collage de timbres"...

Crédit photo : Mélany Bernier pour placedesarts.com
En 2010, René Richard Cyr signe l'adaptation de la pièce en théâtre musical, accompagné de Daniel Bélanger pour la musique. Avec l'accord de Michel Tremblay, ils insufflent une nouvelle jeunesse à la pièce, et le succès est de nouveau au rendez-vous.

Jusqu'au 27 octobre 2018, vous avez la chance d'aller assister au Théâtre Maisonneuve de la Place des arts à une nouvelle mouture du théâtre musical. René Richard Cyr a procédé à quelques ajustements - notamment la suppression de 3 rôles - pour rendre la pièce plus efficace. Et c'est totalement réussi!

Crédit photo : Mélany Bernier pour placedesarts.com

12 comédiennes extraordinaires pour un portrait de société sans concession

Les 12 talentueuses comédiennes réalisent une performance remarquable sur scène :  Kathleen Fortin, Sonia Vachon, Éveline Gélinas, Geneviève Alarie, Édith Arvisais, Frédérike Bédard, Jade Bruneau, Sylvie Ferlatte, Michelle Labonté, Hélène Major, Monique Richard et Geneviève St Louis.

Crédit photo : Mélany Bernier pour placedesarts.com
Kathleen Fortin, dans le rôle de Germaine Lauzon, est tout simplement admirable. Je l'ai trouvée incarnée et son chant est superbe. Sa sœur sur scène, Sonia Vachon, brille quant à elle grâce à son immense pouvoir comique. Éveline Gélinas, troisième grand rôle de la pièce, m'a convaincu par la retenue de son jeu et sa prestance. Les 12 sont formidables, et forment une escouade de choc, surtout lors de l'interprétation des chansons de groupe écrites par Daniel Bélanger.

50 ans plus tard, les timbres-primes ont été remplacés par des airmiles ou aéroplan, mais les enjeux de société évoqués par Tremblay sont encore pertinents : la jalousie, les problèmes d'argent, l'émancipation des femmes, le poids de la religion, les grossesses non désirées, la place de l'homme à la maison, la société de consommation.

Les propos graves s'entremêlent aux railleries, badineries et chansons, dont certaines sont tout simplement hilarantes. L'Ode au bingo est sans aucun doute le point d'orgue de cette comédie musicale au rythme soutenu de bout en bout.

Crédit photo : Mélany Bernier pour placedesarts.com
Un véritable chef d’œuvre à découvrir ou à re-découvrir!


Place des arts – Théâtre Maisonneuve
Jusqu’au 27 octobre 2018
Prix : 51,75 $ – 73 $
la tournée continue ensuite partout au Québec

Aucun commentaire:

Présenté par Blogger.