Du renouveau Chez L'Épicier

Pour fêter sa majorité (18 ans, ce n'est pas rien pour un restaurant à Montréal!), le restaurant Chez L'Épicier a été ré-inventé par son chef propriétaire Laurent Godbout. Nouvelle décoration, nouveau chef exécutif, nouvelle équipe et nouveau menu que j'ai eu le plaisir de découvrir.


L'intérieur de cette bâtisse patrimoniale du Vieux-Montréal qui se trouve juste en face du marché Bonsecours a été redécorée par Stéphanie Émond, copropriétaire du spa Balnéa et fondatrice de KABÃL design qui a su repenser l'espace tout en gardant le cachet de l'endroit. 

Quand on entre, on découvre le lumineux espace-bar, sur la droite se trouve la salle à manger pour vivre l'expérience gastronomique et au sous-sol, les groupes auront tout l'espace nécessaire pour se réunir. 


On peut donc trouver Chez L'épicier une expérience conviviale autour du bar et de sa table haute où l'on peut venir manger un plat de la carte, des tapas ou les huîtres gratinées que je vous recommande chaudement ou bien le plus classique repas gastronomique avec ou sans nappe blanche.


Les vins au verre ou à la bouteille et les cocktails de la section bar sauront également vous charmer. Le mixologue Olivier Espes Fuentes propose plusieurs excellents cocktails à base de produits du Québec notamment.


Lors de la ré-ouverture médiatique j'ai eu l'occasion de découvrir 5 plats du menu. Il est habituellement possible de choisir des plats à la carte ou bien l'intéressant menu dégustation à 90$ les 8 services auquel il faut rajouter 70$ pour l'accord mets et vins. 

C'est le jeune chef Samy Benabed qui officie en cuisine après avoir fait ses classes à la Salle à Manger et à l'Hôtel Herman. J'ai pu apprécier une cuisine moderne et inventive basée sur des produits locaux de qualité avec un soin particulier accordé à la présentation.

Homard / yuzu / tagette

Des rouleaux super frais et tellement beaux à regarder qu'on a du mal à se décider à les manger. Je ne suis pas une fan de yuzu mais il y en avait juste ce qu'il faut pour relever le goût de cette entrée.

Chanterelles / abricot / chèvre

Un mélange de textures et saveurs original et très réussi. C'est un très beau plat.

Canard / carotte / gré des champs

J'ai beaucoup aimé cette version revisitée des spaghettis bolognaise (qui aurait peut-être pu être un peu plus relevée?), les carottes spiralées remplaçant à merveille les pâtes.

Sarrazin / rhubarbe / fraise

Joli dessert tout en fraîcheur alliant le croquant du sablé, la douceur de la fraise et l'acidité de la rhubarbe. Excellent.

Le restaurant servant une cuisine du marché, le menu changera au fil des saisons. On peut également terminer sa visite Chez L'Épicier en repartant avec quelques produits du terroir comme des miels, confitures, huiles d'olive ou bouteilles de vin. On continue donc ainsi d'encourager les producteurs d'ici!

Avec ce nouveau concept qui cherche à attirer différentes clientèles, cette institution du Vieux-Montréal a sans aucun doute encore de belles années devant elle, d'autant plus qu'elle propose différentes expériences à vivre pour tous les budgets.
311, rue Saint-Paul Est
Ouvert du mardi au samedi de 16h à 22h

Aucun commentaire:

Présenté par Blogger.