Depardieu chante Barbara à l'Olympia de Montréal

Gérard Depardieu est venu à Montréal pour 2 représentations de son spectacle «Depardieu chante Barbara» et a été chaudement accueilli.


J'étais très curieuse de voir ce que ce monstre sacré qu'est Depardieu - connu pour ses grands rôles mais aussi ses coups de gueule et son caractère bien trempé - pouvait bien faire des chansons douces et pleines d'émotions de Barbara.

Barbara et Depardieu était amis jusqu'au décès de la chanteuse en 1997. Ils avaient aussi fait un spectacle musical ensemble en 1986 intitulé Lily passion dans lequel on voyait les destins parallèles d'une femme qui chante et d'un homme qui tue, à minuit, dans les villes où elle se produit. 


C'était donc en quelque sorte des retrouvailles pour Gérard Depardieu qui est ici sur scène avec Gérard Daguerre, le pianiste de Barbara durant ses 17 dernières années. La mise est scène est très sobre, avec un piano à queue noir et des éclairages sombres, tout comme l'interprétation très douce et toute en retenue. Mais quel interprète! Gérard Depardieu, debout, nous transmet les mots de son amie avec une telle justesse! Alors certes, on relève bien quelques fausses notes lorsqu'il chante mais l'émotion est là tout au long du spectacle et Depardieu rend hommage de façon magistrale aux textes, les accompagnant parfois de quelques commentaires, anecdotes ou mises en contexte. On est suspendus à ses lèvres et happés par sa voix pleine de profondeur.

L'Aigle noir, Marienbad, Perlimpinpin, Ma plus belle histoire d’amour, Göttingen, Une petite cantate... Gérard Depardieu interprète une quinzaine de grands classiques de la chanteuse et nous démontre qu'il sait faire preuve d'une grande sensibilité. Vraiment, bravo!

Aucun commentaire:

Présenté par Blogger.