D'Afrique aux Amériques : Picasso au Musée des beaux-arts

Le Musée des Beaux-Arts de Montréal ouvre ce samedi 12 mai sa nouvelle grande exposition : D’Afrique aux Amériques : Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui.


Le Musée veut nous inviter "à une réflexion sur les enjeux liés à la « décolonisation du regard », et aux perceptions identitaires, esthétiques et culturelles". On trace un parallèle entre l'oeuvre de Picasso et les arts "premiers" d'Afrique, d'Océanie et des Amériques. Entre la naissance de Picasso en 1881 et sa mort en 1973, le continent africain s'est émancipé tout comme le regard qu'on porte sur lui, donnant lieu à des appropriations par les artistes.


Les toiles de Picasso sont présentées à côté d’œuvres tribales, souvent d'artistes anonymes, qui ont visiblement beaucoup influencé son travail. Collectionneur d’œuvres d'art africain, Picasso était en admiration devant les sculptures primitives. On constate que lui et ses contemporains se sont appropriés l'esthétique africaine pour la mettre à leur sauce. L'art devient alors interculturel.




Cette exposition a été conçue à l’origine par le Musée du quai Branly en partenariat avec le Musée national Picasso de Paris et a été adaptée par le Musée des beaux-arts de Montréal. Elle est également couplée à une deuxième exposition : Nous sommes d’ici, ici : l’art contemporain des Noirs canadiens qui est très complémentaire. Cette dernière s’interroge sur l’identité noire au Canada par les artistes canadiens de descendance africaine.






Esthétiquement très belle, D’Afrique aux Amériques : Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui  nous permet d'admirer une centaine d'œuvres (peintures, sculptures, céramiques, dessins) qui pour certaines n'ont jamais été exposées au Canada. C'est également à mon avis une belle activité à faire avec des enfants pour les initier à l'Art.



du 12 mai au 16 septembre 2018
Billets : de 13 à 30 ans 15$, plus de 31 ans 23$, 11,50$ le mercredi après 17h

Aucun commentaire:

Présenté par Blogger.