François Bellefeuille - maître de l'absurde

Cette semaine avait lieu le lancement du deuxième spectacle de François Bellefeuille : Le plus fort au monde. Et j'ai adoré!


J'avoue, je ne connaissais cet humoriste que de nom et n'avais jamais vu ne serait-ce qu'un de ses sketchs. D'où mon enthousiasme à faire la connaissance de son personnage au style si singulier : rustre, colérique, qui a un avis sur tout, cynique... bref, une vraie caricature mais qui tape dans le mille sur plein de sujets : la relation de couple, les enfants, l'enfance, les cartes airmiles et j'en passe.

François Bellefeuille enchaîne les blagues et bons mots à un rythme soutenu, touchant le public sans détour. Les rires sont là, bien là, au point d'avoir mal aux joues à force de rire.

Les meilleurs moments du spectacle selon moi auront été celui où il feuillette son album-photos de jeunesse et qu'il se moque de lui comme personne n'oserait se moquer de lui-même, mais aussi le moment où il nous fait découvrir une série de dessins datant de ses 8 ans, âge auquel il était de toute évidence obsédé par les super-héros, les pénis et les vagins. Ces dessins sont à ce moment-là une source intarissable de digressions hilarantes tellement il y a de détails édifiants.

Impossible de résister à Bellefeuille, le déjanté, le maître de l'absurde, car il ne laisse aucun répit au public. Une vraie machine!



en spectacle à Montréal et
en tournée partout au Québec

Frank ;-)

Aucun commentaire:

Présenté par Blogger.