vendredi 28 avril 2017

Vins d'Alsace : Willm et Wolfberger, 2 maisons à (re)découvrir

J'ai été invitée dernièrement à une dégustation de vins d'Alsace par les maisons Willm et Wolfberger autour d'un bel atelier de cuisine.
Celui-ci avait lieu à l'Académie Culinaire et était donné par la critique gastronomique Lesley Chesterman qui nous a proposé sa version revisitée de la Flammeküeche, la fameuse tarte flambée alsacienne.
Pour en avoir mangé très souvent dans mon ancienne vie parisienne (je repense souvent à Flam's et ses menus du midi à moins de 10 euros avec nostalgie...), il faut avouer que bien que très bonne, elle était quand même plutôt éloignée de la version originale.
C'était toutefois bien agréable de pouvoir personnaliser nos tartes flambées avec les ingrédients de notre choix : chèvre, emmental râpé, champignons, sirop d'érable et bien plus.
La tarte flambée est en fait de la pâte à pain sur laquelle on dispose crème fraîche épaisse, lardons, oignons crus et que l'on "cuit à la flamme" quelques minutes dans un four à pain chauffé au bois. Un régal typiquement alsacien que l'on savoure encore plus avec un verre de vin d'Alsace!
Le Pinot Noir rosé Willm (18,15$ à la SAQ) m'a séduite par son côté sec et son petit goût de fruits rouges. Ce sera une excellente option pour les apéritifs en terrasse qui commencent!
Le W3 de Wolfberger (16,20$ à la SAQ) est également parfait pour l'apéritif. W3 car c'est un assemblage : 50% Riesling, 25% Pinot Gris et 25% Muscat avec arômes de citron et de litchi.
6 vins Willm et 3 vins Wolfberger sont actuellement vendus à la SAQ, tous à moins de 25$, ce qui font d'eux des vins abordables et largement appréciés. Wolfberger fête en 2017 ses 115 ans et ses représentants tout comme ceux de Willm étaient heureux de nous présenter leurs vins car le Québec est leur premier importateur à l'étranger depuis 60 ans. Il faut dire que les vins d'Alsace ont tout pour nous séduire!

Aucun commentaire: