dimanche 29 janvier 2017

Opéra - le Dialogue des Carmélites

Pour son troisième opéra de la saison 2016-2017, l'Opéra de Montréal présente le Dialogue des Carmélites, opéra français de Francis Poulenc.
Créé dans les années 1950, il est inspiré des dialogues de Georges Bernanos, eux-mêmes inspirés d'une nouvelle de Gertrud von Le Fort, La Dernière à l'échafaud.

Crédit photo : Yves Renaud

1789 - une jeune aristocrate parisienne, Blanche de la Force, décide de rentrer au Carmel. Après avoir justifié son choix auprès de son père puis auprès de la mère supérieure du couvent, elle intègre cette congrégation austère.
Crédit photo : Yves Renaud

Menacé par la politique de déchristianisation lors de Révolution Française, le Couvent est envahi par les troupes révolutionnaires pour dissoudre l'ordre religieux et condamner à mort les religieuses. Sœur Blanche de l'Agonie du Christ réussit toutefois à s'échapper. Alors que les religieuses entonnent un Salve Regina en montant aux guillotines, Blanche les observe, se questionne sur sa vie et fend finalement la foule pour les rejoindre.
Crédit photo : Yves Renaud

Bien que l'opéra ait été voulu sobre musicalement (musique et chant), sans artifice, je l'ai trouvé intéressant pour les sujets intemporels qu'il aborde : la santé mentale, la mort et la perception que l'on en a, le relation à la foi, la mort pour sa religion.

Blanche choisit-elle d'être une martyre, en rejoignant ses sœurs, ou fait-elle tout simplement le choix de se suicider? En fonction de votre rapport à la foi, chacun verra différemment ces religieuses : des saintes absolues prêtes à tout plutôt que renoncer à leur foi? Des fanatiques, des démentes, qui ne préservent pas leurs vies?
Crédit photo : Yves Renaud

Ce que j'ai préféré dans cet opéra, ce sont les chants religieux (notamment le Salve Regina) et la scène finale où les voix des sœurs s'interrompent au fur et à mesure que les guillotines tombent. Il faut dire que la mise en scène de Serge Denoncourt est à la fois sobre et efficace.

Le Dialogue des Carmélites
du 28 février au 4 février 2017
billets à partir de 60$

Frank ;-)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire