dimanche 27 novembre 2016

Icons on Tour au Cabaret du Casino de Montréal

Le Cabaret du Casino de Montréal présente jusqu'au 14 janvier 2017 sa toute dernière production : ICONS ON TOUR!
Bien assis à une table du cabaret, j'ai assisté pendant 90 minutes à un enchaînement hyper rythmé des meilleurs succès de certains artistes pop : Justin Timberlake, Tina Turner, Bruno Mars, Phil Collins, Madonna, Michael Jackson, Adele, Paul McCartney, Lady Gaga, Prince, Whitney Houston...

Accompagnés de 7 musiciens et de 11 danseuses/danseurs, les 4 interprètes se livrent à l'exercice ultra difficile de personnifier des légendes. Et le défi est relevé avec brio! Les rythmes, les attitudes, les chorégraphies et bien sûr le chant, rien n'est négligé.

La versatilité des artistes est la véritable clé. Par exemple, Martin Lacasse passe de la pop de Paul McCartney au funk de Bruno Mars, et on y croit, tellement le travail est soigné. Le set sur les chansons de Bruno Mars était d'ailleurs vraiment exceptionnel.

J'ai aussi particulièrement apprécié la puissance vocale de Nancy Fortin qui a interprété à merveille deux hits d'Adele, des titres de Tina Turner et d'Aretha Franklin, mais aussi le fameux I will always love you de Whitney Houston. Quel talent!

À noter aussi les superbes prestations de David Latulippe qui reprend Prince avec émotions, et de Tamara Dupuis qui interprète avec conviction Lady Gaga, Tina Turner et Madonna. D'ailleurs, les chorégraphies sur le set de Lady Gaga sont vraiment impressionnantes.

Ce spectacle est d'ailleurs très dansé, et c'est vraiment très agréable. Sur certaines ballades toutefois, la danse m'a semblé superflue. Cependant, l'ajout aux chorégraphies de deux artistes de cirque donne vraiment une autre dimension au spectacle.

Icons on tour est un spectacle de très grande qualité, à tel point que le public n'a pas pu résister à l'envie de chanter et de danser.

Au Cabaret du Casino de Montréal à 21h
Jusqu'au 14 janvier 2017
Billet à compter de 69.50$ (frais de service inclus)

Frank ;-)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire