mercredi 26 octobre 2016

Les vins chiliens Arboleda

J'ai été invitée avec plusieurs autres blogueurs montréalais à découvrir les vins chiliens Arboleda dans un cadre bien sympathique : nous étions reçus dans une très jolie maison privée de mon quartier - Petite-Patrie - pour une dégustation à l'aveugle dirigée par un sommelier avec comme récompense pour la fin/faim une paëlla réalisée par un chef à domicile et qui se mariait parfaitement avec les vins. C'est la philosophie de la maison : "Arboleda vous reçoit".
Arboleda est un domaine de taille modeste fondé en 1999 par Eduardo Chadwick. Il se situe dans la Vallée de l'Aconcagua, à 100 km au nord de Santiago, la capitale du Chili. Le domaine a en fait 2 vignobles qui ont des conditions climatiques différentes. L'un se trouve à 8 km du Pacifique avec des températures plutôt basses ce qui donne un terroir fertile pour la culture du sauvignon blanc, du chardonnay et du pinot noir tandis que l'autre se situe à 50 km du Pacifique à l’intérieur des terres avec un climat plus chaud, idéal pour la culture du cabernet sauvignon, de la syrah ou du carménère.
Lors de cette soirée, Yann Janvier qui officie comme sommelier chez Ateliers et Saveurs, nous a donné un "cours de dégustation 101" des vins Arboleda, ce qui m'a fait réaliser à quel point la marche pouvait être haute entre être amateur de vins et avoir une bonne connaissance des vins. Bref, je ne me décourage pas et je vais continuer à m'entraîner à reconnaître les arômes, distinguer les cépages, les millésimes, observer les robes...
Nous avons dégusté 6 vins de 6 cépages différents : 2 blancs (Sauvignon Blanc et Chardonnay) et 4 rouges (Pinot Noir, Cabernet Sauvignon, Carménère et Syrah).
Le Sauvignon blanc serait parfait pour accompagner huîtres ou sushis...
3 des vins que nous avons goûtés sont actuellement vendus à la SAQ au prix de 20$ : le Chardonnay, le Sauvignon Blanc et le Cabernet Sauvignon.
Ma préférence est allée au Cabernet Sauvignon, un vin rouge "aromatique et charnu" à 14% d'alcool avec un petit goût de cassis que l'on imagine parfaitement accompagner une bonne viande rouge.
Remarquez, avec une paëlla préparée sous nos yeux par le chef Olivier Racicot, c'était également parfait!
Les vins chiliens ne sont pas toujours ceux vers lesquels on se dirige à la SAQ mais ils gagnent vraiment à être découverts et ils ont tout à fait leur place sur la table pour de bonnes soirées autour d'un bon repas entre amis.
Santé!

Aucun commentaire: