vendredi 13 mai 2016

Une Soirée Pyjama Géante : l'idée est bonne mais...

Samedi dernier avait lieu la 2ème Soirée Pyjama Géante présentée par La Vie en Rose. Malgré les avis très mitigés de l'an dernier, j'ai décidé de tenter l'expérience en espérant que LYDMTL, qui reprenait l'organisation cette année, tienne compte des points qui avaient pêché l'an dernier. Malheureusement, n'organise pas qui veut un grand événement pour 500 filles... même si au final, nous ne devions pas être plus de 300.

La soirée, qui se déroulait au très beau Cinéma Impérial, débutait à 19h30 pour les VIP (59$) sinon à 22h (39$) incluant un pyjama de La Vie En Rose; le tout, jusqu'à 6h du matin le lendemain.

Ce qu'on retient c'est que les VIP n'ont pu rentrer qu'une heure plus tard que l'heure prévue, que les "billets réguliers" ont également attendu 45 minutes dehors sans aucune explication et lorsqu'une  participante a osé demandé des comptes, une des organisatrices a menacé d'appeler le 911... bref, ça commence bien une soirée!
Une fois dans le cinéma, pas de programme affiché, on s'inscrit tout de suite pour réserver notre place dans 2 ateliers mais on ne connaît  toujours pas le déroulement de la soirée ni quels films seront diffusés et à quelle heure; bref, le grand flou et pas de musique pour patienter... À 23h15 débute enfin une conférence imposée d'1h15, par 5 femmes, ayant pour thème : La confiance en soi chez les femmes et le leadership féminin. 
Carolane Stratis, la blogueuse de Ton Petit Look a commencé en abordant sa tentative de suicide, je vous laisse imaginer l'ambiance du "party". Annie Delisle, la propriétaire du célèbre club de danseurs 281 et donc conférencière ce soir-là, a même quitté la scène avant la fin. Nous attendons toujours les "quelques surprises du 281 à la programmation" pourtant annoncées sur la page Facebook de l'événement créée par le CMM. Bref, le climat était bien lourd d'autant plus que l'animatrice, "thérapeute pluri-disciplinaire" semblait de plus en plus irritée par le mauvais accueil réservé à cette conférence qui aurait du rester optionnelle et intimiste.
Finalement, 3 films ont été projetés à partir d'1h, en anglais sous-titrés français : Crazy, Stupid, Love; How to lose a guy in 10 days et Sex & The City. Par contre, celles qui ont eu le courage de rester n'auront pas eu le loisir de voir la fin de Sex & The City car le projectionniste avait fait trop d'heures et qu'il était temps de fermer les portes!

Comme vous le voyez, amateurisme et mauvaise communication sont une super combinaison pour faire monter frustrations et mécontentement chez les participantes. Ce qui aurait du être une soirée amusante entre filles s'est transformé en pugilat en direct sur les réseaux sociaux! Je n'aurais jamais cru assister à ça mais c'était très instructif!

Pour moi, la soirée n'était pas totalement ratée car j'ai fait la rencontre de commanditaires adorables, même s'ils semblaient se demander ce qu'ils étaient venus faire dans cette galère.
Nous avons pu apprendre à décorer des cupcakes avec Bayard Gâteaux et repartir avec nos créations, parfaites pour le repas de la fête des mères.
Nous avons fait un gommage naturel pour le corps à base de café et de cannelle avec Pépin, et
personnalisé chaussettes et collants avec Le Coffret de Rachel.
Et même s'il fallait compter une bonne heure d'attente à chaque stand - mais en regardant un film c'est tout de suite plus agréable - nous avons pu nous faire coiffer, maquiller et manucurer par 6 sympathiques employés du Studio Caroline Théoret jusqu'à 4h.
Côté bouffe, les organisatrices n'ont pas remporté l'unanimité non plus : épicerie faite chez Costco, les végétariennes ont eu droit à des bols à réchauffer au micro-ondes; sinon menu à base de chips, barbe à papa et hot dogs; des cocktails-shooters à peine alcoolisés. Encore une fois, merci aux commanditaires dont McDonald's pour le petit déjeuner avec café et muffins ou encore l'excellent popcorn sucré des Gamins Gourmands.
Pour résumé, l'idée d'une soirée pyjama géante était excellente mais la réalisation était bien trop chaotique pour que tout le monde passe un bon moment. Y retournerai-je l'an prochain? Non. Même si le pyjama offert par La Vie en Rose est très confortable et que les commanditaires ont été adorables, le manque de professionnalisme dans l'organisation et dans la communication ont créé une ambiance déplorable. Dommage... 

Aucun commentaire: