dimanche 17 janvier 2016

Que mange t'on au Mexique?

Quand on va au Mexique (et qu'on sort des resorts bien entendu), on ne sait pas vraiment quel sera le contenu de notre assiette. Autant vous le dire tout de suite, on a très bien mangé à Mexico City, c'était varié mais attention à ceux qui ne mangent pas épicé car de nombreux plats sont relevés.

Dans cet article, vous aurez peut-être une overdose de nourriture mais à 3 repas par jour (comme tout le monde ou presque) sur 8 jours, nous avons pu tester pas mal de spécialités.

La vie étant moins chère au Mexique, cela se ressent sur la facture. Il est possible de très bien manger au restaurant pour 10$ à 15$ par personne, boisson comprise.

Au Mexique, il fait souvent chaud, donc il faut penser à s'hydrater. Comme il faut varier les plaisirs et que l'eau purifiée c'est quand même un peu plate en vacances, nous avons testé différentes boissons : des bières locales, des jus de fruits frais, une boisson à base d'hibiscus, des mojitos, des margaritas, des cocktails à base de tequila ou de mezcal (cousin de la tequila). Verdict : nous sommes restés bien hydratés avec plaisir et à moindre coût.
Comme nous avions loué un appartement, nous pouvions nous faire à manger. Nous nous approvisionnions dans les marchés locaux, auprès des vendeurs de rue mais aussi au supermarché tout proche. Le supermarché s'est révélé assez cher, avec des prix quasi-canadiens, mais c'est aussi un bon endroit pour découvrir le maximum de spécialités locales.

De nombreuses choses resteront des mystères, mais nous avons découvert des fruits et légumes que nous ne connaissions pas tels que le tejocote du nahuatl (aubépine du Mexique) qui se consomme principalement dans le punch, ou encore le cactus que l'on doit cuire avant de déguster.
Parmi les spécialités mexicaines que tout le monde connaît il y a le guacamole. Déjà grands amateurs d'avocat, nous avions hâte de tester les versions locales de cette spécialité qu'on adore. Parmi les différentes recettes que nous avons testées, ma préférée restera un guacamole légèrement relevé avec quelques grains croquants de grenade que l'on déguste avec des totopos de maïs et de légumes. Un régal!
Les fruits de mer et poissons sont toujours bien appréciés lorsqu'il fait chaud. Crevettes, poissons, mollusques sont souvent disponibles au menu. Quand le restaurant semblait assez "clean", nous avons choisi des ceviche.
Sinon, pourquoi ne pas jeter son dévolu sur un risotto aux champignons surmonté de beignets de crevettes, et une salade de roquette avec jambon de Parme?
Parmi les spécialités, il y a les enchiladas, fourrées avec tout ce que vous voulez : fromage, oignons, viandes etc. Une valeur sûre!
Quand on est à l'étranger, on évite en général de manger de la viande. Mais dans les bons restaurants, on se doit de se laisser tenter.
On peut aussi déguster des tostadas, tortillas frites garnies de légumes, salades, guacamole, viandes mais aussi criquets quand son espagnol est aussi rudimentaire que le mien et qu'on ne sait pas exactement ce qu'on commande... je vous laisse imaginer ma tête en voyant arriver mon plat! Sinon, on peut commander des tortillas que l'on garnit soi-même.
Au Mexique, les gens semblent souvent manger sur le pouce dans la rue, dans les marchés. Le tout est frais et les prix dérisoires.
Dans le parc de Chapultepec le dimanche, de nombreux vendeurs de rue proposent boissons, snacks et sucreries. Nous ne connaissions pas les pepitas, demi-lune d'hostie garnie de miel et graines de tournesol ou citrouille. Miam!
Si l'on reste dans le sucré, il faut noter que l'on croise de très bonnes boulangeries/pâtisseries à Mexico City. On y trouve pas mal de spécialités d'inspiration européenne mais à la sauce locale, un vrai bonheur pour les papilles.
Et comme pour tout, il y a des choses qui nous ont moins plu, voire rebutés. Il y a cette sorte de crêpe sèche garnie qui nous faisait envie dans un parc. Garnie d'une sorte de légume indescriptible que nous avons cru être des tomates et d'une sauce très épicée, nous n'avons pas été capables d'en venir à bout.
Et les criquets bien sûr qui me sont un peu restés en travers de la gorge mais qui font une belle anecdote de voyage à raconter!
Voyager c'est aussi prendre plaisir à découvrir toutes les facettes d'une culture, et la gastronomie, une merveilleuse porte d'entrée.

By Frank ;-)

3 commentaires:

Caro(line) a dit...

Il est 7h19 du matin, j'ai faim...et envie d'aller au Mexique rien que pour y manger tiens ^^

Célia et Yann a dit...

Miaaaam ! je me souviens qu'on avait adoré la bouffe du Mexique aussi ! :)

Frank a dit...

@Caro(line): j'aurais pensé que les criquets t'auraient coupé la faim...
@Célia et Yann: un régal!