dimanche 20 décembre 2015

Une heure de tranquillité au Théâtre Jean Duceppe

Si vous cherchez une bonne pièce de théâtre en cette fin d'année, je vous conseille Une heure de tranquillité au Théâtre Jean Duceppe. En fait, il s'agit plutôt d'1h35 sans entracte de soubresauts les plus inattendus les uns que les autres alors que Michel, le personnage principal rêve juste d'une petite heure de tranquillité pour écouter le vinyle de jazz qu'il vient tout juste d'acheter après l'avoir longtemps cherché : "Me, myself and I"!
Même si quelques gags tombent à plat, la pièce est très bien écrite par le jeune (de juste 2 ans mon aîné, c'est jeune ça...) écrivain français Florian Zeller. Le style boulevard qui repose sur des quiproquos et des échanges pleins de vie cache derrière les rires des propos graves qui nous renvoient notamment à notre égoïsme.
Ici, Roger La Rue s'en sort très bien dans le rôle de Michel mais je ne peux m'empêcher d'imaginer Fabrice Luchini qui incarnait à Paris ce rôle si proche de sa personnalité. Quoi qu'il en soit, on passe un très bon moment de théâtre et le tomber de rideau se fait sur un dernier soubresaut comique qui nous scotche un beau sourire sur le visage.
Une heure de tranquillité
Théâtre Jean Duceppe
Du 16 décembre 2015 au 6 février 2016
Billets de 25 à 58$ : ici

*Invitation médias

Aucun commentaire:

Publier un commentaire