mercredi 18 novembre 2015

Piaf a 100 ans, vive la môme!

Mardi 17 novembre avait lieu l'ultime arrêt à Montréal du spectacle Piaf a 100 ans, vive la môme!, au théâtre Maisonneuve de la Place des Arts.
Ce spectacle, mis en scène par Yann Perreau, avait été lancé en juin dernier lors des Francofolies. Le succès fut immédiat! 

Et je comprends pourquoi! Yann Perreau ne nous livre pas un énième best of de Piaf, mais bien une exploration de l'univers de la môme, en se basant sur la biographie de son amie Simone Berteaut. C'est donc en alternant anecdotes et chansons que le spectacle évolue sur un décor du Paris des années 1940. Sur scène, 7 musiciens, 6 chanteurs, un quatuor, une terrasse de café avec des volontaires du public, une colonne Morris... et un air du Paris insouciant, qui fête. Triste écho de l'actualité.
crédit : sorstu.ca

Sur scène, Yann Perreau, Florence K, Sylvie Morreau, Marie-Thérèse Fortin, Daniel Lavoie, Betty Bonifassi et le quatuor masculin a capella Quartom. Même si parmi les 25 chansons quelques unes m'étaient inconnues, j'ai adoré toutes les chansons, toutes interprétées avec justesse et émotion.

Dans tous les spectacles auxquels j'assiste, je ressors toujours avec un coup de cœur. Et pour ce spectacle, mon coup de cœur va sans hésitation à Betty Bonifassi. Hier, je ne la connaissais pas du tout; aujourd'hui, je ne veux écouter qu'elle. C'est bien simple, elle a un voix admirable, très profonde, très jazzy, avec un grain magnifique. Les chansons de Piaf lui vont comme un gant. Pas étonnant que le public lui ait fait une ovation à la fin du spectacle!
crédit : bettybonifassi.com

J'ai aussi admiré le talent certain du quatuor Quartom. Dans la veine des Puppini Sisters, ils utilisent leurs harmonies avec délicatesse, et m'ont totalement convaincu avec leur interprétation de Johnny tu n'es pas un ange.

Piaf a 100 ans, vive la môme ! est un vrai show, avec une recherche musicale, une direction artistique claire. On ressent tout le talent de Yann Perreau. Je ne suis toutefois pas totalement conquis par l'attribution de certaines chansons aux différents artistes. Il me semble que Betty Bonifassi aurait interprété à merveille Je ne regrette rien pour clôturer le spectacle, plutôt que Marie-Thérèse Fortin. Mais c'est une affaire de goût, évidemment.

Cela n'enlève rien au fait que le spectacle est un vrai bijou, à voir si vous le pouvez. La tournée continue jusqu'à la fin novembre dans la belle province, avec des arrêts notamment à Granby, Laval, Sherbrooke ou encore Terrebonne. Les dates et les billets ici.

By Frank ;-)

*Invitation médias

Aucun commentaire:

Publier un commentaire