dimanche 12 juillet 2015

Joss Stone à Montréal

Comme vous l'aviez lu dans un précédent billet, j'étais très excité à l'idée de voir enfin Joss Stone en concert. C'était le 5 juillet 2015, au Métropolis, en clôture du Festival International de Jazz de Montréal.
Après une première partie plutôt mystique du Hawaïen Mike Love, Joss Stone, pieds nus comme à son habitude, a conquis la salle comble dès la première chanson : un mashup de You Had Me et Super Duper Love
Crédits: Agence QMI, Joël Lemay

Joss Stone avait certes une setlist, mais la modifiait au gré des réactions du public. Et comme nous avons beaucoup aimé ses nouvelles chansons aux rythmes reggae et latins, elle en a joué 7 au total. L'album Water for Your Soul à venir dans les prochains jours promet !
La chanteuse a aussi demandé au public s'il voulait une chanson en particulier. Une dame a crié Free Me... deux secondes plus tard, Joss l'interprétait en aidant ses choristes qui ne connaissaient pas la chanson.
Joss Stone est une artiste de scène, ça ne fait aucun doute !
Crédits: FIJM/Victor Diaz Lamich

Je terminerai avec une mention spéciale pour la version acoustique de I don't wanna be your landlord anymore, durant laquelle sa puissance vocale était au service total de cette magnifique chanson. Car Joss Stone n'est pas sur scène pour faire des démonstrations vocales (et Dieu sait que j'aime ça pourtant), elle est là pour nous chanter des histoires avec sa magnifique voix soul.

Je comprends maintenant pourquoi le monde musical la considère comme la fille spirituelle de Janis Joplin et d'Aretha Franklin.

By Frank ;-)

Aucun commentaire: