lundi 6 avril 2015

Hakone ou comment approcher le Mont Fuji

Aller au Japon et ne pas admirer le Mont Fuji serait pécher, n'est-ce-pas ? 

Notre première sortie de Tokyo aura été pour aller admirer le Mont Fuji. Nous avons choisi la station d'Hakone car elle ne nous faisait pas faire d'énorme détour sur notre chemin entre Tokyo et Kyoto.
Pour arriver à Hakone, il faut toutefois s'armer d'un peu de patience. En effet, on a pris le train entre Tokyo et Odawara, ensuite un autre train entre Odawara et Yumoto, puis un autre petit train de montagne entre Yumoto et Gora, puis un cable-car entre Gora et Souzan et pour terminer un téléphérique entre Souzan et le Lac Ashi. Au total, un bon trois-quatre heures de transport, mais que l'on oublie dès que l'on aperçoit la montagne sacrée.


Gâtés par la météo, nous avons pu découvrir Fujisan depuis le téléphérique.
 
 Hiroshige - Le Relais d'Ejiri

Malheureusement, comme nous y étions pour un jour de grande affluence, nous n'avons pas pu faire le tour de bateau sur le Lac Ashi. Qu'à cela ne tienne, nous avons trouvé une autre embarcation, un peu plus à notre taille...
Un pédalo en forme de cygne ! Inutile de dire que Liam était aux anges !
Sur le chemin du retour par le téléphérique, nous avons fait un rapide tour des fumerolles d'Owakudani, d'où nous avons rapporté des œufs cuits dans la soufrière du volcan.
Ces œufs dont la coquille a noirci sont censés prolonger notre espérance de vie, donc on en a tous mangé un !

Le soir, nous avons profité du onsen de notre hôtel pour nous détendre. C'est une sorte de bain thermal dont les Japonais sont friands, et je les comprends ! Attention, très peu de onsen acceptent les personnes tatouées. Les bains ne sont pas mixtes et obéissent à un rituel précis.

Dans l'ordre :
  1. se déchausser avant de monter sur le tatami
  2. se déshabiller dans le vestiaire (on enlève tout, on doit être nu)
  3. on se balade avec notre petit carré de serviette pour aller se laver
  4. on se lave à fond dans des petites cases, assis sur un tabouret
  5. on a enfin le droit d'aller se tremper dans les bains (attention, interdiction totale de mouiller la petite serviette, donc la poser sur le bord du bain ou encore la garder sur sa tête, cela aide à ne pas surchauffer !)
Exemple d'un onsen d'hôte l- source sakurahouse-blog.com

Si vous l'avez l'occasion de tester un onsen, je vous le recommande vivement ! C'est super relaxant, et pas du tout bizarre, même si l'on est nu (personne n'y prête attention en fait). L'idéal est de vous choisir un onsen avec un bain à l'extérieur, et le top du top, c'est d'avoir la vue sur le Mont Fuji depuis le bain extérieur.
***
Ce que j'ai le plus aimé :
  • voir le Mont Fuji
  • voir les fumerolles
  • tester un onsen
Ce que j'ai moins aimé :
  • le long et compliqué trajet
  • faire la file sans arrêt (train, cable-car, téléphérique...)
  • la difficulté de converser en anglais avec les Japonais
***
Hakone s'est révélée être une super escale, même si c'est assez touristique !


By Frank ;-)

1 commentaire:

College Reine Marie a dit...

Se il vous plaît prendre soin de ne pas marcher dans ce domaine par le cratère dans le mauvais temps , ou après le coucher du soleil , quand il devient très dangereux .