mardi 18 novembre 2014

I Musici - Requiem réachevé de Mozart

Vendredi 14 Novembre, l'Orchestre de Chambre I Musici de Montréal présentait un spectacle à la Maison Symphonique de Montréal.
crédit photo : montrealinpictures.com
Tout d'abord, il faut que je vous parle de cette nouvelle résidence de l'Orchestre Symphonique de Montréal, tellement elle magnifique ! Bien qu'inaugurée en 2011, nous n'avions pas encore eu l'occasion d'y aller.

Ce qu'il faut retenir :

  • la capacité est de 2 100 places assises, 120 musiciens et 200 choristes
  • l'acoustique y est incomparable (enfin selon les experts, parce que moi...)
  • elle répond au critère de bruit N1 selon lequel le niveau de bruit de fond dans la salle n'est pas perceptible à l'oreille humaine (la salle, qui repose sur des isolateurs acoustiques est totalement séparée structurellement de la bâtisse - concept de la boîte dans la boîte")
  • toutes les surfaces sont faites en bois de hêtre "made in Québec"
  • l'orgue est aussi "made in Québec" et fait partie intégrante de l'architecture de la salle
  • elle est certifiée LEED (Leadership in Energy and Environmental Design)

En somme, le design est magnifique, l'acoustique bonne, la lumière élégante, les musiciens et choristes mis en valeur, et surtout, on est bien assis !
Le Requiem dirigé par le chef d'orchestre Jean-Marie Zeitouni était en fait en deux temps :  une première partie de Beethoven (quatuor à cordes) et ensuite le célèbre Requiem de Mozart.
Certes le quatuor à cordes était agréable, très enlevé par moments (les changements de rythme sont magnifiques), mais difficile de rivaliser avec Mozart !

Le Requiem, que Mozart n'a pas pu terminer parce qu'il est mort, avait été terminé à l'époque par Franz Xaver Süßmayr, en suscitant de nombreuses critiques. L'œuvre a ensuite été complétée de nouveau par 4 autres compositeurs, et nous avons assisté à la représentation de la plus récente, soit celle de Robert Levin (1995). Le fait que ce requiem soit une musique sacrée y confère une solennité impressionnante, solennité appuyée par un chœur de 32 artistes et une quinzaine de musiciens. L'Agnus Dei était selon moi le point d'orgue, de quoi donner quelques frissons !

Suivez la programmation de l'Orchestre de Chambre I Musici de Montréal ici, encore de beaux concerts sont à venir.

By Frank ;-)


* Article fait suite à une invitation médias mais tous les avis nous sont propres.

Aucun commentaire: