lundi 29 septembre 2014

Économusée de la lutherie

Dans le cadre des Journées de la Culture, je suis allée visiter l'Économusée de la lutherie Jules Saint-Michel.
C'était vraiment une visite très instructive avec des employés passionnés.
L'Économusée est en fait une petite salle au-dessus de l'atelier dans laquelle on peut voir de nombreux violons plus ou moins anciens. La collection appartient à Jules Saint-Michel, le doyen des luthiers québécois.
On y apprend comment est composé un violon et on peut poser toutes nos questions. J'ai appris, en vrac, qu'on n'utilisait que les crins de cheval pour l'archet et non de jument à cause de l'urine, qu'il n'y avait pas un marché assez grand au Canada pour faire des "violons industriels" contrairement à la Chine, la Corée ou le Japon, que la plupart du bois pour restaurer les violons vient d'Allemagne...
Volute sculptée.
Ce que j'ai préféré lors de cette visite, c'est pouvoir entrer dans l'atelier et discuter avec les luthiers.
Ce qui est surprenant c'est que sur les 3 luthiers, aucun ne joue de violon : l'un est batteur, l'autre pianiste et le dernier guitariste! Tout ce qu'il semble falloir c'est avoir l'oreille musicale et apprendre le métier sur le tas.
Dans cet atelier, on répare et on restaure principalement les violons. On peut aussi faire faire son violon de toute pièce mais cela ne s'adresse pas à toutes les bourses.
Les principaux clients de l'atelier sont les institutions et les écoles de musique. Bon à savoir : il est possible de louer des instruments...
C'est pas tout ça mais il faut que je retourne à mon apprentissage de la guitare moi... j'avais oublié à quel point commencer un nouvel instrument est fastidieux!

Aucun commentaire: