samedi 24 mai 2014

Louisiane : plantation, pays cajun et bayou

Après 5 jours passés à la Nouvelle-Orléans, nous sommes partis à la découverte de la Louisiane "pure et dure".
 
Nous avons tranquillement remonté la route le long du Mississippi (oubliez le mythe, il est bordé d'énormes usines de raffinement de pétrole et d'immenses tankers y circulent sans arrêt) pour visiter la Plantation Oak Alley. C'est certainement la plantation la plus connue, et ce grâce à sa longue allée de chênes multicentenaires.
La fameuse allée de chênes avec la maison en arrière-plan
On y visite la maison de maîtres et on comprend rapidement l'Histoire de l'esclavage. La plantation rend d'ailleurs maintenant hommage aux nombreux esclaves qui ont travaillé fort sur le domaine pour la culture de la canne à sucre. 
Des maisons d'esclaves ont été reconstituées et les noms de tous les esclaves de cette plantation sont gravés sur un des murs.
Visite de l'intérieur avec explication  de l'histoire de la maison : les coutumes à la "grande époque" , la gestion  du domaine après l'abolition de l'esclavage, la décrépitude et enfin le rachat par un couple de passionnés d'histoire.
On ressort de la visite à la fois assomés par la violence de cette époque mais aussi subjugués par la splendeur du domaine.

Étape suivante : St Francisville, petite ville au nord de Baton-Rouge, dont les guides touristiques ne parlent qu'en bien. En fait, ce n'est ni plus ni moins qu'un grand village avec un peu plus de maisons historiques que les autres, mais pas de quoi casser trois pattes à un canard selon moi. En tout cas, ça ne vaut pas les 3h de détour, même si la balade est agréable.
Ensuite, direction Breaux-Bridge, coeur du pays cajun. Bon ben voici le fameux pont...
La ville est tout de même agréable avec pas mal d'antiquaires notamment, et surtout le mets local : les crawfish, soit les écrevisses (épicées, bien évidemment).
Balade dans un village fantôme au bord du bayou dans le bassin de l'Atchafalaya.
Rencontre de chenilles locales...
Visite du village historique acadien de Vermillionville. L'ambiance d'antant y est recréée, on y parle un peu français, et on y écoute de la musique folklorique cajun (assez proche de la musique traditionnelle québécoise d'ailleurs). 
Visite de la ville de Lafayette... ne vaut pas non plus le détour.
On a aussi profité du joli village bien conservé de St Martinville. Vous noterez que les panneaux de signalisation sont parfois en français dans le pays cajun. 
On fait aussi du tourisme industriel avec la visite de l'usine Tabasco, l'unique usine à fabriquer cette sauce si "douce"... Visite super intéressante, gratuite et une boutique de souvenirs particulièrement intéressante.
Et enfin, la cerise sur le sunday : le Lake Martin. Autrefois, ce lac était un bassin orné d'une forêt de cyprès. Le bassin a ensuite été inondé naturellement, et les arbres au lieu de pourrir, se sont adaptés et ont continué à croître et se multiplier dans ce nouvel environnement. Quelle preuve de résilience de la nature ! Le spectacle s'admire en journée ou en soirée, depuis les berges ou à bord d'un "swamp tour boat", mais toujours les yeux bien ouverts pour observer la flore mais aussi la faune : oiseaux magnifiques, tortues d'eau et bien sûr nos amis les alligators !

Quasiment tous les arbres en Louisiane sont recouverts de cette mousse espagnole (pour les adeptes de botanique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tillandsia_usneoides)
 
 
♪♪♪♪ Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles ♪♪♪♪
On vous recommande le guide Norbert Leblanc, seul à guider en langue française (enfin, cajun...)
En guise de conclusion, je vous recommanderais de combiner la Nouvelle-Orléans avec quelques jours dans le pays cajun pour au moins découvrir le bayou et marécages mais aussi une des nombreuses plantations.
L'emblème de la Louisiane est la fleur de lys, comme le Québec et la France.
 
By Frank ;-)

5 commentaires:

cetomontreal a dit...

Beau travail Franck, il y a de très belles photos dans le lot! Tu sais ce qui serait encore mieux? Je te le dirais si tu viens à mon groupe photo mouahahahahahha. Sinon j'adore j'adore la photo de la plantation :)

Marie a dit...

Merci Cindy, et bravo pour ta persévérance, je suis certaine que ça va finir par payer ;-)

Caro(line) a dit...

Région qui semble très authentique...je VEUX y aller!!

Marie a dit...

C'est clair que c'est authentique et même s'il y a quelques touristes, on se sent hors du tourisme de masse, ça fait du bien.

Anonyme a dit...

ça donne franchement envie!

Maëlle