mardi 29 avril 2014

New Orleans

Nous revenons de 10 jours passés en Louisiane, et sommes ravis du voyage.

Nous avons commencé notre périple par 5 jours à la Nouvelle-Orléans, capitale de l'état de Louisiane.

Chanceux, nous sommes arrivés lors du Festival de Jazz du Quartier Français. Des dizaines de scènes installées en plein air dans le Vieux-Carré nous ont permis de découvrir gratuitement les différents styles de jazz de la région. Nous sommes notamment tombés en amour avec le groupe Meschiya Lake and The Little Big Horns dont je vous propose un lien vers une vidéo ici.
Quelle énergie dans le Vieux-Carré (French Quarter in English)! Même sans le festival, on peut apprécier les performances des nombreux musiciens qui s'installent dans la rue bloquant parfois même la circulation. Des jazz bands, des musiciens solo (accordéon, violon, saxo, clarinette, trombone, trompette, etc) et même des chanteurs. De quoi animer le quartier!
Le Vieux-Carré est le coeur historique de la Nouvelle-Orléans, originellement créole francophone. Sur le plan urbanistique, cela fait penser à une bastide, car les rues sont toutes perpendiculaires les unes aux autres; mais une bastide avec une architecture coloniale espagnole (le quartier a été reconstruit par les Espagnols au 19ème siècle à la suite de deux grands incendies), architecture caractérisée par de nombreux balcons en fer forgé. Cela donne une ambiance très chaleureuse au quartier. Évidemment, cela regorge de touristes donc de boutiques à merdouilles made in China, mais on sent tout de même l'âme si particulière de la ville. Le soir, c'est une autre histoire. Sur Bourbon Street, l'ambiance est à la fête, alcoolisée inévitablement.
Jackson Square, le coeur du Vieux-Carré
 
 
Le vaudou et la cartomancie sont rois !
Tout près de Jackson Square, on trouve le ''French Market''. Il s'agit d'un marché couvert où l'on peut manger des spécialités locales dans de petites échoppes, mais aussi acheter de nombreux souvenirs (poupées vaudou, colliers de perles, épices, etc). Les prix y sont particulièrement raisonnables, étonnant vu l'affluence de touristes.
Pour circuler en ville, rien de mieux que le tramway. Il n'y a que trois lignes, mais cela dessert plutôt bien les quartiers centraux. Le tramway est vieux, pas confortable, mais il est mythique, donc impossible de manquer l'expérience.
Et tant qu'à faire dans le mythique, nous n'avons pas pu résister à la croisière sur un bateau à aubes, à vapeur, sur le Mississippi. Quel souvenir! Le bateau Natchez était juste magnifique, on ne se lassait pas d'admirer les aubes tout en écoutant du jazz en live. La salle des machines était aussi tout un spectacle. La croisière en tant que telle n'est pas extraordinaire, car le bateau avance vite, et on se retrouve rapidement le long de quartiers industriels, avec d'immenses usines. Mais le tout permet de s'imaginer la vie à la grande époque. Cette croisière permet toutefois d'admirer le Mississippi car en ville, on en vient à l'oublier complétement; le Vieux-Carré étant au-dessous du niveau du fleuve, de grandes digues protègent la ville et empêchent donc de l'apercevoir depuis la ville. 
Nous avons profité d'une matinée moins ensoleillée pour aller visiter le Noma (New Orleans Museum of Modern Art). C'est un beau musée, situé au nord de la ville (accessible en tramway) avec quelques toiles de Degas, de belles collections ethniques et un petit restaurant où Marie a testé la soupe du jour à la tortue (perturbant). À l'extérieur, magnifique jardin de sculptures modernes.
Nous avons aussi parcouru le Garden District à pied et en voiture, car le quartier est immense. Ce ''district'' est l'équivalent du Mile-End de Montréal : quartier cossu, accaparé par les artistes et bobos. Lieu d'anciennes plantations, les magnifiques maisons anciennes y sont conservées en grand nombre, aux côtés de maisons de style créole et de style victorien. Un ravissant mélange!
Pour terminer, je pourrais vous parler de la gastronomie locale. Nous avons succombé aux charmes des gumbos, jumbalayas, shortbread puddings et aux délicieux beignets du Café du monde. La gastronomie est riche, variée, goûteuse, épicée; cela change de la nourriture traditionnelle américaine.
 
En résumé, la ville est  vraiment magnifique, notamment le Vieux-Carré. Si vous pensez y aller, je vous recommanderais d'y aller pour un grand événement, car les locaux semblent savoir faire la fête. Donc je privilégierais Mardi Gras (où la ville semble être sans dessus dessous) ou le Festival de Jazz.

By Frank ;-)

5 commentaires:

Caro(line) a dit...

Un voyage à faire, définitivemment!!

Marie a dit...

Te connaissant, je suis sûre que tu le feras bientôt ;-)

Anne a dit...

Merci Franck pour ce billet qui donne envie de partir tout de suite!

Je vais noter tes conseils vu que j'y vais bientôt aussi.

Et sympa aussi les photos ;-)

gwenndal@hotmail.fr a dit...

Ça donne envie d'y aller, je note.

cetomontreal a dit...

Ça a l'air top la Nouvelle Orléans! Ça me tente bien!