Cabane à sucre La Belle Époque

Quand on habite au Québec, il faut au moins faire une fois par an une cabane à sucre! Cette année nous avons choisi d'aller avec des amis à la Sucrerie La Belle Époque. 
Pas de site internet, pas de cartes de crédit, pas de caisse, pas de taxes, c'est une petite cabane authentique avec pas plus de 50 couverts.
Tout est croche et rien qu'aller faire un tour aux toilettes, c'est l'aventure. On aime ça!
À l'intérieur de la cabane, le plancher est loin d'être droit et c'est rustique et chaleureux. Tout ce que je peux regretter, ce sont les bols en plastique qui ont comme on dit "pété ma baloune".
Le repas est servi par la famille vers 12h30, une fois que tous les invités sont arrivés (regards assassins envers les retardataires...).
On profite de l'attraction de la cuisine ouverte.
Le repas peut commencer :
betteraves
délicieux cretons
oreilles de crisse juste un peu trop salées
soupe aux pois et fèves au lard dans lesquelles il faut bien sûr rajouter du sirop d'érable
jambon et omelette aérienne servis avec de la vraie purée de patates
tarte au sucre goûteuse et pas trop sucrée
et spécialité de la maison : des sortes de grosses crêpes/beignets cuites devant nos yeux.
À ce stade du repas, c'est difficile d'ingurgiter encore du gras mais on continue malgré tout tellement c'est bon...
Pour finir, une petite tire servie par le charmant propriétaire,
avant d'aller faire une courte promenade à quelques kilomètres sur la rivière Richelieu gelée, ben oui après ce repas light, on est optimistes et on espère encore ne pas passer à travers la glace!