Suspendons les vieux

Dans le cadre du festival transamériques, 2 chorégraphes allemands : Angie Hiesl et Roland Kaiser ont proposé du 24 au 27 mai 4 performances d'une heure de petits vieux accrochés sur des chaises à 5 mètres du sol.
Autant dire que ça surprend les passants et fait naître des sourires.
Les chorégraphes présentent ces personnes âgées comme des "anges mûrs qui témoignent du temps qui passe".
Cela se passait sur divers bâtiments (restaurants, université, métro) du Quartier Latin et j'ai eu  la chance de tomber dessus par hasard.
Les personnes âgées ne regardaient pas les passants, occupées à tricoter, lire ou même peler des carottes.
Ces performances ont déjà été présentées en Europe et Amérique du sud.
Il ne faut quand même pas avoir le vertige ni la bougeotte pour rester suspendu comme ça pendant une heure...