dimanche 5 février 2012

Le musée de Pointe-à-Callière

Hier, nous sommes allés visiter le musée Pointe-à-Callière et nous avons bénéficié de leur offre de janvier et février "les week-ends sous zéro". La température relevée samedi à 10h était de -8 degrés, nous avons donc payé les 15$ de prix d'entrée - 8% = 13,75$. Sympa comme principe...
Au passage pour les Montréalais, je me rends compte que si nous avions pensé à sortir notre carte Accès Montréal nous aurions eu -20%!

Nous avons d'abord vu le spectacle multimédia Signé Montréal qui retrace en 18 minutes l'histoire de Montréal. C'est ludique et très bien fait avec musique et projection des images sur un écran de 270 degrés mais aussi sur les vestiges de la ville.
Puis nous sommes allés manger à L'Arrivage, le restaurant du musée qu'on nous avait recommandé et que je vous recommande chaudement à mon tour.
Pour 15 à 20$ on mange une entrée, un plat, un dessert, thé ou café et c'est absolument fin et délicieux.
En plus, la vue sur le vieux port est plutôt agréable.
Nous sommes ensuite allés voir l'exposition Couleurs de l'Inde qui était le but de notre visite mais qui était vraiment trop succincte. Une vingtaine de très belles photos et à peine plus d'objets (statuettes, costumes traditionnels) venus quasi exclusivement du musée Guimet que nous avons déjà visité plusieurs fois à Paris.
Cela nous a quand même rappelé avec plaisir notre voyage au Rajasthan en 2007.
Après l'exposition, nous sommes montés au belvédère où la vue est aussi très belle,
malgré les constructions d'Habitat 67 auxquelles je ne me ferai jamais...
Puis nous sommes descendus voir les vestiges de la vieille ville.
Avant de finir par l'agréable exposition permanente qui montre à quel point Montréal est une ville multiculturelle avec notamment les témoignages filmés de Montréalais de différentes communautés.

2 commentaires:

Helene et Franck a dit...

Une bonne idée de visite... Et de bouffe, j'aime bien la vue sur le port.

Coralie a dit...

J'aime aussi beaucoup ce musée que je trouve bien fait entre le petit film et les vestiges aménagés... Et puis cette terrasse, quelle belle vue !